Coaching

Trouver son flow avec un minimum d'efforts

La preuve qu'il n'est pas nécessaire de soulever des montagnes pour atteindre plus souvent son état optimal, et profiter ainsi de l'assurance, des performances et du sentiment de bien-être qu'il procure.

Dernière mise à jour : June 29, 2021
5 conseils pour trouver votre rythme selon les experts

Le fait d'être tellement absorbé par une activité (dévorer un livre, surfer sur une vague) qu'on en oublie sa liste interminable de choses à faire, les soucis du quotidien ou même son téléphone semble relever du domaine de la magie. Mais il s'agit d'un état psychologique bien réel : le flow.

Le flow, c'est lorsque vous ne faites qu'un avec l'activité que vous pratiquez. « On peut définir cet état comme le fait d'être totalement absorbé par le moment présent », explique Morgan Levy, une psychologue de Boca Raton, en Floride, spécialisée dans le stress, l'anxiété et le burnout. « C'est presque comme si l'action d'un individu et sa conscience de soi fusionnaient pour ne faire plus qu'un ». Ce qui équivaut à l'exact opposé de la manière dont la plupart des gens fonctionnent en général, avec un million de choses différentes qui leur passent par la tête et qui, peut-être (et par « peut-être », comprenez « à coup sûr »), les stressent.

Voyez votre esprit comme un ordinateur portable ou un téléphone. La plupart du temps, vous avez une multitude de fenêtres et d'applications ouvertes en même temps, ce qui peut ralentir votre appareil, explique Randy Paterson, psychologue à Vancouver et auteur du livre How to Be Miserable In Your Twenties. Mais dans un état de flow, l'appareil consacre une bien plus grande partie de sa capacité à l'exécution d'une seule application à haute puissance, afin qu'elle fonctionne de manière optimale.

Les experts sont convaincus qu'avec un minimum d'efforts, on peut atteindre un état de flow de manière délibérée (et fréquente).

« C'est presque comme si l'action d'un individu et sa conscience de soi fusionnaient pour ne faire plus qu'un. »

Morgan Levy
Psychologue

Les bénéfices du flow

Le psychologue qui a inventé le concept de flow en 1990 (Mihaly Csikszentmihalyi, au cas où vous faites des jeux de culture générale) considérait cela comme une expérience de vie optimale. Lorsque vous êtes dans un état de flow, vous êtes en quelque sorte poussé dans vos retranchements en faisant quelque chose qui représente un défi, mais qui est également très gratifiant et amusant. D'après lui, cela vous donne généralement un sentiment de « puissance, de vivacité, de contrôle naturel, de désinvolture, et d'être au summum de vos capacités. Les problèmes semblent disparaître. »

D'autres éminents psychologues, comme Martin Seligman, pensent que l'état de flow est essentiel pour atteindre un bonheur profond et authentique. Non seulement vous vous sentez bien lorsque vous êtes concentré sur votre action, mais cela favorise également un sentiment de calme, de satisfaction et d'accomplissement a posteriori. (Il faut savourer ce bonheur post-flow, explique Randy Paterson, car il peut vous aider à vous focaliser sur ce que vous venez de faire au lieu de vous précipiter sur ce qui suit.)

Il y a une raison biologique à cela. « Lorsque vous êtes dans un état de flow, votre cerveau libère des neurotransmetteurs, comme la dopamine et la sérotonine, qui vous apportent un sentiment de bien-être », explique Morgan Levy. C'est pourquoi le fait de pratiquer régulièrement peut s'avérer très bénéfique pour votre santé mentale et votre productivité. Les recherches ont également permis de découvrir un lien direct entre les expériences de flow des athlètes et des performances exceptionnelles. « En psychologie du sport, le flow correspond à une synchronisation parfaite entre le corps et l'esprit », explique Joel Fish, directeur du Centre de psychologie du sport à Philadelphie.

Des études ont également établi un lien entre un état de flow régulier et une hausse de la confiance en soi et de l'estime de soi. C'est parce que les activités suscitant cet état de flow sont généralement gratifiantes, et le fait de les pratiquer vous aide à devenir encore meilleur. « Les individus qui atteignent régulièrement cet état améliorent leurs compétences et ont tendance à gagner en confiance grâce à cela », explique Morgan Levy.

Tous ces bénéfices combinés vous permettent de poursuivre votre objectif avec enthousiasme et sérieux.

5 conseils pour trouver votre rythme selon les experts

Comment trouver ce flow

Vous avez probablement « expérimenté » de nombreuses fois un état de flow involontairement ou même sans en être conscient. (Si vous avez déjà terminé un puzzle en quelques heures, félicitations, vous connaissez l'état de flow.)

Cela arrive souvent de manière spontanée. Mais voici comment faire pour entrer intentionnellement dans un état de flow.

  1. Trouvez une activité propice au flow.
    Le moment propice au développement de cet état de flow, c'est lorsque vous pratiquez une activité que vous aimez vraiment, quelque chose d'un peu difficile mais pas au point de susciter chez vous de la frustration (ce qui vous sortirait très vite de cet état de concentration.) L'activité en question doit produire un résultat concret et immédiat pour que vous ayez envie de la poursuivre. Généralement, il suffit de prendre du plaisir dans ce qu'on fait, explique Morgan Levy.

    Le sport peut être un excellent point de départ pour atteindre cet état de flow. En particulier les activités qui requièrent toute votre attention, comme l'escalade, le yoga, le surf ou le ski, parce que « vous vivez le moment présent, sans penser au passé ou au futur », précise Joel Fish.

    Mais pour être honnête, cet état de flow peut provenir de n'importe quelle activité qui vous accapare au point d'oublier temporairement tout le reste et de perdre la notion du temps. « Faire la vaisselle, ranger des vêtements, jouer aux échecs, danser, nettoyer une voiture ou écrire sont quelques exemples parmi d'autres », affirme Morgan Levy. Le secret pour les activités sans intérêt comme les tâches ménagères consiste à les faire en pleine conscience plutôt que de se mettre sur pilotage automatique et laisser ses pensées courir dans tous les sens. « Lorsque vous faites la vaisselle, vous pouvez vous focaliser sur l'aspect des plats, leur sensation entre vos mains ou le son de l'eau qui coule », explique-t-elle. (Le bénéfice est double, car cela vous permettra également d'améliorer votre pleine conscience.)

  2. Bloquez-vous du temps.
    En programmant concrètement des activités propices à l'état de flow, vous avez plus de chances d'y parvenir. « Commencez petit, explique Morgan Levy. Vous pouvez programmer un rappel sur votre téléphone pour consacrer un temps donné, ne serait-ce que cinq minutes, à cette activité chaque jour. » Il n'y a pas de bon ou mauvais moment, mais le fait de pratiquer cette activité tous les jours au même moment de la journée peut vous aider à être plus régulier, afin que cet état de flow devienne plus naturel, remarque-t-elle.

  3. Éliminez les sources de distraction.
    Sans surprise, le flow exige une capacité à se concentrer, alors trouvez-vous un endroit calme, éteignez votre téléphone (ou mettez-le sur silencieux), et rassemblez ce dont vous avez besoin pour démarrer. Cette étape est très importante pour vous aider à vous concentrer, mais pas seulement. Le fait de préparer votre équipement (et, dans une certaine mesure, d'en faire un rituel) peut vous aider à mettre votre cerveau en condition pour entrer dans un état de flow, explique Randy Paterson. Peut-être écoutez-vous toujours la même chanson lorsque vous vous habillez pour votre entraînement, ou peut-être disposez-vous tous vos tubes de peinture et tous vos pinceaux sur la même surface de travail avant de toucher la toile.

  4. Videz-vous la tête.
    Si vous débarrasser des sources de distraction extérieures ne suffit pas à vous plonger dans un état de concentration extrême, essayez une activité de transition pour faire taire votre dialogue intérieur. Une petite promenade méditative peut être un bon point de départ : vous vous focalisez sur le paysage, les bruits, les odeurs et les sensations qui vous entourent, suggère Kelley Kitley, assistante sociale agréée et psychothérapeute à Chicago. Cela permet de préparer le terrain avant de démarrer l'activité et peut contribuer à accroître votre conscience de votre environnement immédiat, ajoute-t-elle, de manière à ce que vous soyez focalisé sur le ici et maintenant.

  5. Ne forcez pas les choses.
    Vous aurez beau préparer le terrain, il y a des fois où vous n'atteindrez pas l'état de flow (désolé !). Considérez le flow comme un ami que vous avez invité à une fête plutôt que comme un invité d'honneur : il est le bienvenu et sa présence est souhaitée, mais pas obligatoire. « On ne peut pas sans cesse se demander "Est-ce que j'y suis ? Est-ce que c'est ça le flow ?" car la nature même du flow veut qu'on ne réfléchisse pas à ses réactions », explique Randy Paterson. Si vous vous posez trop de questions, vous détournez une partie de votre cerveau de cet état de flow.


Pour résumer ? Allez simplement courir, bêcher votre potager ou ouvrez votre carnet. La plupart du temps, le reste suivra tout seul. Mais si vous n'arrivez décidément pas à atteindre cet état de flow, ne soyez pas trop dur avec vous-même. Mieux vaut passer à autre chose, explique Kelley Kitley. Vous pourriez bien atteindre le flow à un moment où vous ne vous y attendez pas.

Rédaction : Marygrace Taylor
Illustrations : Mojo Wang

5 conseils pour trouver votre rythme selon les experts

Allez toujours plus loin

Pour découvrir plus de conseils d'experts afin de travailler sur votre état d'esprit, ainsi que des recommandations sur les exercices, la nutrition, la récupération et le sommeil, consultez l'application Nike Training Club.

Allez toujours plus loin

Pour découvrir plus de conseils d'experts sur la récupération, ainsi que des recommandations sur l'état d'esprit, les exercices, la nutrition et le sommeil, consultez l'application Nike Training Club.

Articles associés

Comment rendre les enfants plus actifs selon les experts

Coaching

Aidez votre enfant à tomber amoureux du sport

Astuces pour donner bon goût aux légumes-feuilles d'après les experts

Coaching

Des légumes verts très savoureux

Comment prévenir les blessures courantes liées au running selon les experts

Coaching

Courir sans risque de blessure

Comment éviter les troubles du sommeil selon les médecins

Coaching

Les troubles du sommeil sont-ils si importants ?

Trois conseils de psychologues pour vivre une vie plus heureuse

Coaching

Le bonheur à portée de main