Quelques conseils pour trouver la chaussure adaptée à votre prochain run

    Guide des produits

    Pour trouver les chaussures de running les plus adaptées aux performances que vous visez, le secret est de choisir une paire qui vous offre une tenue confortable.

    Dernière mise à jour : 29 novembre 2021
    11 min. de lecture
    Conseils pour acheter la bonne chaussure pour votre prochain run

    Porter une paire de chaussures adaptées donne l'impression d'avoir des ailes aux pieds.Les chaussures de running vous apportent protection, maintien, absorption des chocs et dynamisme, pour vous permettre de vous concentrer pleinement sur vos objectifs.

    En choisissant la bonne paire, vous boosterez vos performances tout en réduisant le risque de blessure.Si au contraire vous vous retrouvez avec une paire qui ne maintient pas correctement vos pieds ou qui ne répond pas à vos besoins, chaque foulée peut devenir une souffrance.

    Comme identifier la paire de chaussures de running idéale dépend de plusieurs facteurs, il n'est pas toujours facile de trouver la perle rare.Il existe en effet une infinité de modèles proposant des tenues différentes, et un peu d'aide sera la bienvenue pour vous permettre de faire le tri.Cela tombe bien, vous pouvez compter sur nous.

    Le confort avant tout

    Les chaussures de running qui vous conviendront le mieux sont celles qui vous paraîtront les plus confortables.Mais il n'est pas évident de se faire une idée du confort sur un long run rien qu'en les enfilant.

    Lorsque vous évaluez le confort d'une paire, soyez attentif à vos sensations dans les différentes parties de votre pied.Étudiez les différents éléments de la chaussure et leur impact sur la tenue.

    L'empeigne

    L'empeigne est la partie supérieure de la chaussure, celle qui est au-dessus de la semelle.Cherchez une empeigne qui ressemble à la forme de votre pied, qui ne frotte pas et n'appuie pas dessus.L'empeigne révolutionnaire Nike Flyknit offre notamment un maintien léger tout en réduisant les déchets de 60 %.

    La pointe

    La pointe ne doit pas irriter votre pied. Il faut que vous ayez suffisamment d'espace entre les orteils et la pointe pour pouvoir les plier et les étendre confortablement, sans qu'ils se retrouvent comprimés contre la pointe.

    Le plastron

    Le plastron correspond à la zone dans laquelle viennent s'enfiler les lacets et sert à maintenir votre pied en place.Il doit donc maintenir votre pied sans trop le serrer lorsque vous bougez.

    La semelle intermédiaire

    La semelle intermédiaire est conçue pour absorber les chocs.Optez pour une semelle intermédiaire confortable qui n'ajoute pas trop de poids à la chaussure.Évitez les semelles intermédiaires trop souples ou trop fermes. Comme Boucle d'or, prenez le temps de trouver celle qui vous convient le mieux.

    La semelle extérieure

    La semelle extérieure correspond au dessous résistant de la chaussure.Elle doit présenter une forme similaire à celle de votre pied, et vous procurer une sensation de stabilité.Optez pour une semelle ni trop rigide ni trop lourde, qui offre une bonne adhérence sur votre surface de prédilection pour courir.Si possible, essayez de trouver le bon compromis entre résistance et souplesse.

    Le contrefort de talon

    Le contrefort de talon est l'élément qui relie l'empeigne à la doublure à l'arrière de la chaussure.La différence de hauteur entre votre talon et la plante de votre pied peut avoir un impact sur votre foulée.Soyez attentif aux sensations que vous procure la chaussure lorsque vous marchez ou que vous courez, et évitez les chaussures qui créent une tension sur l'une ou l'autre partie de votre pied.

    La semelle de propreté

    La semelle de propreté est insérée dans la chaussure pour renforcer la sensation de confort.Elle conditionne la souplesse et le maintien d'une chaussure lorsque vous l'enfilez pour la première fois.Dans la plupart des cas, elle peut être retirée ou remplacée par des semelles orthopédiques.Assurez-vous de bien faire un run d'essai avec la chaussure plutôt que de vous fier à vos premières impressions.

    Le col

    Le col est la partie supérieure de la chaussure, la zone par laquelle vous glissez votre pied pour l'enfiler.Un bon col ne glissera pas et ne frottera pas sur votre talon d'Achille. Il enveloppera confortablement vos chevilles.Il s'agit d'une zone d'inconfort dans de nombreuses chaussures, portez donc une attention particulière à cet élément pendant votre run d'essai.

    Réduisez votre risque de blessure

    Pour bien choisir une chaussure de running, un facteur essentiel à prendre en compte est la réduction du risque de blessure.Le design de la chaussure et les matières utilisées pour la fabriquer vont déterminer si vous bénéficierez d'un amorti confortable pendant vos runs.Le niveau de maintien ressenti peut vous aider à évaluer la capacité de votre chaussure à réduire le risque de blessure.

    Historiquement, les chaussures intégrant une technologie de contrôle des mouvements ont été conçues pour offrir la meilleure protection en cas de pronation, qui correspond à une inclinaison naturelle du pied vers l'intérieur lors d'un pas.Malheureusement, ce type de chaussures n'a eu aucune incidence sur le pourcentage de blessures dues au running au fil des ans.

    En se basant sur des données recueillies auprès de véritables runners, les scientifiques du laboratoire de recherche sportive Nike ont découvert une solution toute simple : l'amorti et le confort sont des éléments clés pour réduire le risque de blessure.

    Bien entendu, augmenter l'amorti peut conduire à créer une chaussure plus volumineuse et remplie de mousse.Pour contourner ce problème, le laboratoire a développé une forme de balancier unique pour une transition en douceur entre le talon et la pointe, avec une base large au niveau de la pointe et du talon pour renforcer la stabilité.

    Pour réduire encore plus le risque de blessure, optez donc pour une chaussure confortable dotée d'un bon amorti.Combinez ces éléments avec une routine de running diversifiée, adaptée à votre expérience et à vos objectifs personnels.

    Trouvez la chaussure adaptée à votre run

    Pour acheter vos prochaines chaussures de running, prenez à la fois en compte la distance que vous parcourez habituellement et l'environnement dans lequel vous évoluez.

    Conseils pour acheter la bonne chaussure pour votre prochain run

    Chaussures de running pour le quotidien

    Les chaussures du quotidien sont conçues pour les runs, entraînements et joggings quotidiens.Elles sont résistantes et offrent suffisamment d'amorti pour absorber les chocs kilomètre après kilomètre.Si vous courez de longues distances sur route ou sur tapis de course, ce sont les chaussures qu'il vous faut.

    Conseils pour acheter la bonne chaussure pour votre prochain run

    Chaussures de course

    Les chaussures de course sont des chaussures de running légères qui sont conçues pour vous aider à franchir plus rapidement la ligne d'arrivée lors d'une compétition.Dotées d'un design aérodynamique qui vous propulse vers l'avant pour vous permettre de gagner en vitesse, elles ne seront toutefois pas aussi résistantes et n'absorberont pas aussi bien les chocs que les chaussures de running pour le quotidien.

    Conseils pour acheter la bonne chaussure pour votre prochain run

    Chaussures de trail

    Les chaussures de trail offrent une adhérence supplémentaire et sont plus résistantes pour être en mesure d'affronter les éléments.Si vous courez sur des parcours boueux ou caillouteux, ce sont les chaussures qu'il vous faut.

    Six points de contrôle clés

    1. Vérifiez votre pointure : ne partez pas du principe que vous chausserez la même pointure dans toutes les chaussures. Utilisez un guide des tailles et mesurez vos pieds pour trouver la pointure parfaite.
    2. Prenez une demi-pointure au-dessus : si vous avez du mal à vous décider entre deux pointures, il vaut toujours mieux prendre une demi-pointure au-dessus.
    3. Achetez vos chaussures en soirée : le pied gonfle naturellement au fur et à mesure la journée, ce qui fait qu'une paire qui vous allait très bien le matin pourrait donc s'avérer trop serrée le soir venu. Pour trouver la tenue adaptée, l'idéal est de faire vos achats après 17h.
    4. Portez vos chaussettes de running : pour mettre toutes les chances de votre côté, enfilez les mêmes chaussettes de running anti-transpiration que vous prévoyez de porter pour courir.
    5. Portez vos chaussures pour un run d'essai : vous devez toujours tester plusieurs paires lors de runs d'essai avant de décider laquelle est la bonne. Dans les Nike Stores, vous êtes autorisés à courir dans le magasin pour mieux évaluer la chaussure en situation réelle.
    6. Regardez le look en dernier : une paire de chaussures de running stylée boostera certainement votre confiance en vous, mais cet aspect ne saurait supplanter les critères de tenue et de confort. Une fois que vous avez réussi à faire le tri et à identifier les chaussures adaptées, vous pouvez alors vous décider pour la paire qui correspond le plus à votre style.

    Consultez le guide Nike des chaussures de running pour vous aider à trouver la tenue parfaite.

    Conseils pour acheter la bonne chaussure pour votre prochain run

    FAQ relatives aux achats

    Combien de temps dois-je porter de nouvelles chaussures de running avant de les utiliser pour un marathon ?

    Idéalement, portez vos nouvelles chaussures au moins deux semaines avant le marathon afin de les assouplir.Avant tout, veillez à les utiliser pour au moins un long run avant le jour de la course.

    Quelle pointure prendre pour mes chaussures de running ?

    Les pointures varient d'une marque à l'autre.Si vous commandez en ligne, veillez à bien consulter le guide des tailles de la marque concernée et mesurez vos pieds.Si vous faites votre achat en magasin, essayez différentes pointures jusqu'à trouver celle qui vous convient.La tenue doit être ajustée au niveau du milieu du pied et du talon, tout en laissant suffisamment d'espace à vos orteils au niveau de la pointe.Si vous chaussez des pointures différentes à chaque pied, optez pour la paire offrant la meilleure tenue à votre pied le plus fort.

    Combien de paires de chaussures de running me faut-il ?

    Si vous pouvez très bien vous limiter à une seule paire de chaussures de running, il y a de nombreux avantages à en posséder plusieurs.Les mouvements répétitifs peuvent être source de blessures, donc vous réduisez ce risque en changeant de chaussures.Si vous courez sur différentes surfaces, vous aurez également besoin de différentes paires en fonction de l'environnement dans lequel vous évoluez.Certains athlètes possèdent une paire légère pour les jours de course, et une autre plus résistante pour les runs du quotidien.

    Combien de temps durent des chaussures de running ?

    Les chaussures de running tiennent généralement entre 500 et 800 kilomètres.Selon la fréquence à laquelle vous courez, il vous faudra remplacer votre paire plus ou moins tous les trois mois.La déformation de la semelle intermédiaire et l'usure du motif d'adhérence sont des signes extérieurs qui indiquent que vous devez remplacer vos chaussures.Si vous ne ressentez plus le même confort ou la même tenue que lorsque vous avez acheté vos chaussures, c'est un autre signe que vous devez les remplacer.L'application Nike Run Club vous permet d'identifier vos chaussures pour suivre exactement le nombre de kilomètres que vous avez parcouru avec.

    Pour aller plus loin : une brève histoire des chaussures de running

    Les premières chaussures de running ressemblaient à des chaussures de ville en cuir équipées de crampons qui leur donnaient une meilleure adhérence.Avec la création du processus de vulcanisation qui permet de fusionner du caoutchouc et du tissu, les chaussures de running dotées de semelles en caoutchouc ont fait leur apparition, révolutionnant à jamais le monde du running.

    Cofondateur de Nike et longtemps coach d'athlétisme à l'université d'Oregon, Bill Bowerman fait figure de précurseur innovant. Il est le premier à avoir expérimenté les semelles en caoutchouc à motif gaufré pour améliorer l'adhérence.Dans les années 1970, des podologues et des scientifiques ont apporté leur contribution à la conception des chaussures, et les choses sont devenues encore plus intéressantes.

    Conseils pour acheter la bonne chaussure pour votre prochain run

    Bill Bowerman fait partie des premières personnes à s'être penchées sur l'idée d'une chaussure de running à crampons.

    Dans un premier temps, l'idée était communément admise chez les athlètes que le choix de la chaussure de running devait se faire en fonction de la hauteur de la voûte plantaire et de la pronation.Pendant des décennies, on recommandait aux runners d'observer la forme de leurs pieds pour choisir leurs chaussures en conséquence.Toutefois, un nombre croissant d'études est venu démontrer que la pronation n'augmentait pas le risque de blessure pour les runners, et qu'il n'était donc pas nécessaire que les chaussures la corrigent.

    Quelques années plus tard, au début du nouveau millénaire, l'idée s'est imposée qu'il était plus confortable de courir pieds nus.Les chaussures de running minimalistes ont alors fait fureur, jusqu'à ce que de nouvelles études montrent que l'amorti des chaussures ne modifiait pas la vitesse de la force appliquée aux pieds, qui est le facteur clé du risque de blessure.

    En effet, les runners ont naturellement tendance à adapter leur foulée en fonction de leurs chaussures.En l'absence d'amorti, ils s'adaptent pour toucher le sol au niveau de l'avant-pied, afin que ce soient le mollet et le talon d'Achille qui absorbent l'impact.

    Ces dernières années, les chercheurs du laboratoire de recherche sportive Nike ont exploité une très grande quantité de données recueillies auprès d'athlètes du monde entier, pour observer les schémas de running et comprendre quels genres de chaussures permettaient d'éviter le plus de se blesser.Les découvertes récentes suggèrent que l'amorti et le confort sont les qualités les plus importantes d'une chaussure de running.

    Qu'est-ce que cela signifie pour vous ?Pour faire simple, à moins que vous ne fassiez de la pronation ou que votre pied tourne au point de vous faire mal, inutile de vous focaliser sur votre démarche pour choisir une chaussure.Lorsque vous essayez de nouvelles chaussures, tentez plutôt de faire quelques foulées en vous concentrant sur vos sensations.

    Date de première publication : 27 août 2021

    Articles associés

    Les meilleures chaussures de running Nike pour le cross-country

    Guide d'achat

    Choisir ses chaussures de running Nike pour le cross-country

    Comment vérifier l'ajustement des chaussures de running ?

    Guide d'achat

    Guide pour acheter des chaussures de running parfaitement ajustées

    Quelles chaussures sont les mieux adaptées en cas de surpronation ?

    Guide d'achat

    Quelles chaussures sont les plus adaptées à la surpronation ?

    Comment trouver le bon poids pour les chaussures de running

    Guide d'achat

    Comment déterminer le poids idéal de ses chaussures de running

    Comparaison entre les chaussures de trail et les chaussures de running : quelles sont les différences ?

    Guide d'achat

    Qu'est-ce qui différencie les chaussures de trail des chaussures de running ?