Passer au contenu. (Appuyer sur Entrée)

Nous avons prolongé le délai de retour à 60 jours. En savoir plus

Coaching

Trois signes qui montrent que vous vous levez trop tard

Découvrez si vous dormez suffisamment, et aux bonnes heures, pour rester en bonne santé et vous sentir bien reposé.

3 signes qui montrent que vous devriez vous lever plus tôt

Rien de tel qu'une bonne nuit de sommeil pour attaquer la journée en pleine forme sans cumuler les tasses de café. Pour la plupart d'entre nous, cela implique de dormir au moins sept heures, bien que certaines personnes aient besoin de plus, explique le Dr Cheri D. Mah, médecin et chercheuse au Human Performance Center de l'université de Californie à San Francisco. Également membre du Nike Performance Council, elle est spécialisée dans le sommeil et la performance chez les athlètes de très haut niveau.

Sans surprise, nous sommes nombreux à ne pas dormir suffisamment, selon la spécialiste. Mais le nombre d'heures de sommeil enregistré chaque nuit ne fait pas tout. Votre humeur, votre santé et votre forme physique dépendent également du moment où vous accumulez ces sept heures de sommeil (au minimum), ajoute-t-elle. Pour savoir si vous devez modifier vos habitudes de sommeil, observez tout d'abord si vous rencontrez ces signes :

  1. Vous vous sentez groggy et un peu mou au réveil.
    Vous pensez peut-être que le fait de vous sentir fatigué et au ralenti encore une heure après votre réveil est simplement le signe que vous manquez de sommeil, mais ce n'est pas toujours le cas. Notre corps est régi par un rythme circadien, une sorte d'horloge biologique interne, qui contrôle les moments où nous nous sentons alertes ou somnolents, explique le Dr Mariana G. Figueiro, professeure et directrice du département des sciences et politiques de la santé publique à l'école de médecine Icahn attachée à l'hôpital Mount Sinaï de New York. Bien que votre horloge interne puisse être décalée de celle d'une autre personne de plusieurs minutes, voire de quelques heures, l'horloge de chacun fonctionne selon les cycles du soleil. La lumière du jour stimule le réveil, et l'obscurité suscite l'envie de dormir.

    Le fait est que « plus on se rapproche du milieu de la journée, moins la lumière est efficace pour nous aider à rester en phase avec notre horloge », note la professeure. En d'autres termes, si vous dormez au-delà des premières lueurs du jour, vous pouvez vous sentir plus léthargique et désynchronisé par rapport au rythme du lever et du coucher du soleil, même si vous avez dormi vos sept heures de sommeil, explique-t-elle.
  2. La déshydratation vous guette.
    Vous ne buvez de toute évidence pas d'eau lorsque vous dormez. Pourtant, selon la National Sleep Foundation, vous perdez des liquides en respirant ou en ronflant durant votre sommeil. À cela s'ajoute que plus vous vous levez tard, moins il vous reste de temps pour vous hydrater, fait remarquer Cheri Mah. La déshydratation peut provoquer une sensation de faiblesse, d'étourdissement ou vous donner l'impression que vous êtes complètement à côté de la plaque. Vous pouvez facilement contrôler votre niveau d'hydratation en observant votre urine : plus elle est foncée, plus vous devez boire, comme l'indique la clinique de Cleveland.
  3. Vous n'arrivez pas à vous endormir le soir.
    Les personnes qui bénéficient d'une quantité idéale de sommeil devraient s'endormir en 10 à 15 minutes la plupart des nuits, explique Mariana Figueiro. S'il vous faut 30 minutes ou plus alors que votre routine a été à peu près la même (sans plus de stress, de caféine ni de sieste), il se pourrait que votre horloge interne soit perturbée, ou que vous restiez un peu trop longtemps au lit le matin.

    L'envie de dormir est influencée par un certain nombre de facteurs, y compris un mécanisme d'équilibrage interne plus connu sous le nom de « pression homéostatique » ou « pression du sommeil ». Cette pression est faible lorsque vous vous levez et augmente tout au long de la journée lorsque vous êtes éveillé, notamment en raison d'une substance chimique appelée adénosine, qui en s'accumulant dans le cerveau provoque une sensation de somnolence. « Lorsque vous vous levez trop tard, vous ne vous donnez pas le temps d'accumuler suffisamment de pression pendant la journée, de sorte qu'au moment de vous endormir, vous risquez de ne pas pouvoir le faire », explique la spécialiste.

« Plus on se rapproche du milieu de la journée, moins la lumière est efficace pour nous aider à rester en phase avec notre horloge. »

Mariana G. Figueiro
Docteure et professeure

Vous vous sentez concerné ? La prochaine étape pour réussir à bien dormir consiste à tenter l'expérience simple de Cheri Mah pour vous aider à déterminer le nombre d'heures de sommeil dont vous avez vraiment besoin. Lors de votre prochain week-end ou de vos prochaines vacances (ou chaque fois que vous pouvez assouplir votre programme du matin), fixez-vous la même heure de coucher chaque nuit, éteignez votre réveil et voyez à quelle heure vous vous réveillez naturellement. Après plusieurs jours d'affilée, vous aurez une idée du nombre d'heures dont vous avez besoin pour vous sentir bien reposé, explique la spécialiste. Si vous dormez soudainement plus que d'habitude (disons, 10 heures par nuit), et surtout, si vous ressentez d'autres symptômes, discutez-en avec votre médecin pour savoir ce qui pourrait être à l'origine de ce phénomène, comme une dépression ou un autre problème médical sous-jacent, conseille la médecin.

Une fois que vous connaissez le nombre d'heures de sommeil dont vous avez idéalement besoin, faites le nécessaire pour vous astreindre à vous coucher et à vous lever à une heure régulière tous les jours, précise Cheri Mah. « Dormir en yo-yo », c'est-à-dire accumuler régulièrement plus d'heures de sommeil certains jours que d'autres, peut perturber l'horloge biologique et provoquer des problèmes de santé, notamment de l'hypertension et une sensation permanente de décalage horaire. Ainsi, à moins que vous n'ignoriez votre réveil le samedi matin parce que vous rattrapez le sommeil perdu, dit « déficit de sommeil », après une semaine épuisante, ou parce que vous ne vous sentez pas dans votre assiette, faire la grasse matinée n'est généralement pas ce dont votre corps a vraiment besoin.

Pour en avoir le cœur net, regardez si le temps supplémentaire passé sous la couette vous rend effectivement plus dynamique. « Il ne faut pas se coucher tard et se lever tard juste parce qu'on en a la possibilité, car cela peut dérégler votre horloge interne », affirme Cheri Mah. Pour préserver cette horloge interne, mieux vaut se coucher plus tôt que de se lever plus tard, mais faites ce qui convient à votre emploi du temps, poursuit-elle.

N'oubliez pas, le sommeil est censé vous aider à vous régénérer et à récupérer des forces pour la journée à venir. S'il ne remplit pas son travail, il est peut-être temps de vous pencher sur la qualité de vos habitudes de sommeil.

Rédaction : Ronnie Howard
Illustration : Matt Williams

3 signes qui montrent que vous devriez vous lever plus tôt

Allez toujours plus loin

Pour découvrir plus de conseils d'experts sur la récupération, ainsi que des recommandations sur l'état d'esprit, les exercices, la nutrition et le sommeil, consultez l'application Nike Training Club.

Allez toujours plus loin

Pour découvrir plus de conseils d'experts sur la récupération, ainsi que des recommandations sur l'état d'esprit, les exercices, la nutrition et le sommeil, consultez l'application Nike Training Club.

Articles associés

Comment commencer ou recommencer une routine bien-être

Coaching

Reprendre le chemin du bien-être

Manger des œufs est-il sain ?

Coaching

Les œufs sont-ils vraiment des aliments sains ?

Ai-je besoin de consommer plus de fer ?

Coaching

Le méga-minéral qui vous fait peut-être défaut

Quel est le meilleur lait végétal ?

Coaching

Le guide des laits alternatifs pour les athlètes

Manger des pommes de terre pour améliorer vos performances

Coaching

La pomme de terre est-elle le nouvel aliment fitness ?