Coaching

Comment nourrir vos enfants avec des aliments sains

Par Nike Training

Troquez les gourmandises préférées de vos enfants contre des versions plus nutritives.

En préparant des versions maison des aliments conditionnés que vos enfants adorent, vous pouvez les aider à découvrir que les vrais aliments disponibles à la maison peuvent être ludiques et délicieux. Voici quatre suggestions de recettes pour réinventer les classiques et les aider à refaire le plein d'énergie à l'heure du goûter.

Votre smoothie du petit-déjeuner et d'après l'entraînement résulte sans doute d'une formule scientifique élaborée. Mais lorsqu'il s'agit de nourrir vos enfants les jours où ils se dépensent sans compter, vous vous sentez peut-être un peu perdu dans votre cuisine.

La bonne nouvelle, c'est que vous n'avez pas besoin de trop vous en faire. D'une manière générale, les enfants disposent de réserves d'énergie inépuisables et ne s'adonnent pas à des activités folles de haute intensité pendant des périodes prolongées. Leur alimentation doit donc favoriser leur croissance et leur développement global, explique Adam Feit, coordinateur en nutrition de la performance chez Precision Nutrition. Quel que soit leur niveau d'activité physique, il faut donner la priorité aux protéines maigres, aux glucides peu transformés, aux graisses saines, aux légumes et à beaucoup d'eau, tout comme vous devriez le faire pour vous-même.

Recréez leurs en-cas préférés en utilisant des ingrédients que vous pouvez contrôler.

De nombreux aliments conçus pour plaire aux enfants contiennent beaucoup de sucre raffiné et de produits chimiques ajoutés pour préserver leur fraîcheur, explique Adam Feit. Si manger des chips ou un cookie de temps en temps ne fait pas de mal (c'est valable pour les parents aussi), vous devez privilégier aussi souvent que possible des aliments complets et nutritifs pour nourrir vos enfants. Plutôt que d'étiqueter les choses comme étant bonnes ou mauvaises (ce qui pourrait initier des troubles alimentaires), il s'avère efficace de recréer leurs en-cas préférés en utilisant des ingrédients que vous pouvez contrôler. « Cela peut les aider à modifier leur perception de la nourriture, en l'envisageant comme un concept qui ne se limite pas aux aliments conditionnés qu'ils voient à la télévision. Cela leur permet également de passer un bon moment à cuisiner en votre compagnie, et de favoriser une relation positive avec la nourriture elle-même », ajoute le spécialiste.

Essayez ces recettes maison riches en glucides sains pour nourrir vos enfants en pleine croissance. L'essentiel est de ne pas les priver des gourmandises qu'ils adorent. Vos enfants doivent voir que vous pouvez leur concocter des en-cas et repas tout aussi délicieux et satisfaisants avec de vrais aliments à la maison.

Flocons d'avoine aux fruits frais

Les flocons d'avoine instantanés aromatisés sont peut-être pratiques et savoureux, mais ils contiennent presque toujours une forte dose de sucre ajouté. Remplacez-les par des flocons d'avoine nature, auxquels vous ajoutez des fruits rouges frais ou quelques tranches de pommes et un peu de cannelle, suggère Adam Feit. Vous pouvez également y ajouter du beurre de cacahuète et du lait d'avoine pour enrichir votre recette en protéines et rehausser sa saveur. Vous pouvez même compléter cet en-cas avec un peu de miel ou de sucre brun si vos enfants le trouvent trop fade, mais essayez de laisser aux fruits le soin d'apporter la note sucrée, conseille le spécialiste.

Gaufres ou pancakes protéinés

Nous l'admettons, il serait peut-être judicieux de trouver un autre nom qui donnera plus envie à vos enfants. L'essentiel est d'oublier les mélanges tout prêts en boîte et de préparer plutôt une pâte à base d'avoine, de fromage blanc, d'œufs et de cannelle, propose Adam Feit. Cette recette constituera un petit déjeuner qui leur apportera plus que des glucides simples. Vous pouvez éventuellement ajouter aussi des pépites de chocolat ou des myrtilles.

Mélange spécial trail

Les barres de céréales présentent généralement une longue liste d'ingrédients et de sources de sucre. Demandez plutôt à vos enfants de choisir leurs en-cas préférés, comme les bretzels, qu'ils ajouteront à un mélange de noix et de fruits secs, comme des baies de canneberge. Offrez-leur la possibilité de choisir pour leur donner envie, explique Adam Feit.

« Pizza » aux fruits

Les enfants sont plus enclins à essayer de nouveaux fruits si cette découverte se fait dans le cadre d'une expérience agréable. Laissez tomber les jus de fruits sucrés et aidez-les à obtenir leur dose quotidienne en préparant une pizza aux fruits. Commencez par une base large (une grosse tranche de pastèque ou de melon d'eau sera parfaite), que vous garnirez de plusieurs sortes de fruits, comme des myrtilles, des tranches de banane ou des graines de grenade.

Lorsque vous expérimentez de nouveaux aliments avec vos enfants, n'oubliez pas de leur demander ce qu'ils ressentent en les mangeant. « Les enfants sont remarquablement à l'écoute des émotions que leur procure la nourriture, comme lorsqu'ils ont mal au ventre, se sentent repus ou sont fatigués », explique Adam Feit. En encourageant vos enfants à réfléchir à la façon dont les aliments qu'ils mangent les affectent, ils seront plus susceptibles de choisir ceux qui leur permettent de se sentir mieux, plus sereins et de donner le meilleur d'eux-mêmes. Et vous gagnerez au passage un commis de cuisine dévoué : que demander de plus ?

« Pizza » aux fruits

Les enfants sont plus enclins à essayer de nouveaux fruits si cette découverte se fait dans le cadre d'une expérience agréable. Laissez tomber les jus de fruits sucrés et aidez-les à obtenir leur dose quotidienne en préparant une pizza aux fruits. Commencez par une base large (une grosse tranche de pastèque ou de melon d'eau sera parfaite), que vous garnirez de plusieurs sortes de fruits, comme des myrtilles, des tranches de banane ou des graines de grenade.

Lorsque vous expérimentez de nouveaux aliments avec vos enfants, n'oubliez pas de leur demander ce qu'ils ressentent en les mangeant. « Les enfants sont remarquablement à l'écoute des émotions que leur procure la nourriture, comme lorsqu'ils ont mal au ventre, se sentent repus ou sont fatigués », explique Adam Feit. En encourageant vos enfants à réfléchir à la façon dont les aliments qu'ils mangent les affectent, ils seront plus susceptibles de choisir ceux qui leur permettent de se sentir mieux, plus sereins et de donner le meilleur d'eux-mêmes. Et vous gagnerez au passage un commis de cuisine dévoué : que demander de plus ?

Rejoignez Nike Training Club

Rejoignez Nike Training Club

Découvrez les programmes et conseils de nos coachs et experts de renommée mondiale pour rester actif et en bonne santé.

Rejoignez Nike Training Club

Rejoignez Nike Training Club

Découvrez les programmes et conseils de nos coachs et experts de renommée mondiale pour rester actif et en bonne santé.

Articles associés

La salade de patate douce est excellente pour vous

Coaching

Manger pour faire le plein d'énergie : salade de patate douce

Comment, et surtout pourquoi, faire des développés couchés

Coaching

Comment, et surtout pourquoi, faire des développés couchés

Comment, et surtout pourquoi, faire des tractions pour les triceps ?

Coaching

Comment, et surtout pourquoi, faire des tractions pour les triceps ?

Force surhumaine

Coaching

Force surhumaine

Famille de glace

Coaching

Famille de glace