Guide pour trouver facilement les chaussures de training qui sont faites pour vous

Guide d'achat

Découvrez comment sélectionner un modèle qui s'adaptera à vos entraînements. Voici ce qu'il faut savoir avant de choisir une chaussure de training.

Dernière mise à jour : March 25, 2022
5 min. de lecture
Comment choisir les bonnes chaussures de training pour vous

Une bonne chaussure de training constitue l'une des bases d'un entraînement réussi. Que vous suiviez votre entraînement de CrossFit du jour, du renforcement musculaire avec une séance de musculation ou une série de burpees dans le cadre d'un entraînement de haute intensité, la bonne chaussure apporte maintien et stabilité pour un grand nombre de mouvements et d'exercices. Voici les meilleures recommandations de chaussures de training Nike pour différents types d'entraînement, ainsi que des conseils sur les éléments indispensables à une chaussure de training de haute qualité.

Les meilleures chaussures de training Nike pour différents entraînements

1. Idéale pour la musculation et le circuit training : Nike Metcon

Idéale pour le renforcement musculaire, la Nike Metcon est dotée d'une semelle large, plate et stable pour bien maintenir votre pied. Certains modèles Nike Metcon comportent un insert Hyperlift amovible pour ajouter de la hauteur au niveau du talon, ce qui améliore la mobilité des chevilles et permet de descendre plus bas lors des squats. La semelle en caoutchouc de la Nike Metcon enveloppe les côtés de la chaussure, offrant une adhérence optimale pour les exercices les plus ambitieux, comme le grimper de corde. Elle possède également un amorti ferme sous le talon et un amorti plus souple à l'avant-pied pour les exercices à fort impact. Et grâce aux matières de qualité utilisées pour l'empeigne, la Metcon garantit à la fois respirabilité et résistance.

2. Idéale pour les entraînements fractionnés de haute intensité : Nike SuperRep

La Nike SuperRep est conçue pour le circuit training, les entraînements fractionnés de haute intensité, les sprints et autres entraînements rapides de haute intensité. Apportant une sensation de dynamisme sous le pied, la SuperRep est équipée de deux unités Zoom Air à l'avant-pied qui offrent une puissance et un retour d'énergie remarquables à chaque pas, fente ou saut. La plaque sur toute la longueur de la semelle apporte quant à elle stabilité et équilibre. La doublure en mesh de la chaussure procure une sensation de légèreté et de respirabilité, tout en garantissant un confort optimal. Pour celles et ceux qui aiment intégrer du vélo en salle à leur routine d'entraînement ou à leur échauffement, il existe un modèle SuperRep doté de cales pour maintenir les pieds en place sur les pédales.

3. Idéale pour les entraînements d'agilité sportive : Nike Air Max

Pour les exercices d'agilité sportive, tels que les sauts sur step, les exercices de pliométrie avec haies ou les échelles de rythme, il est important d'avoir une chaussure avec une base large et plate pour une bonne stabilité, ainsi qu'un bon maintien sur les côtés pour les mouvements latéraux. La combinaison de la mousse et de l'unité Air de la chaussure de training Nike Air Max apporte stabilité et amorti, tandis que le bord montant maintient le pied en place lors des mouvements multidirectionnels. La semelle extérieure plate en caoutchouc adhérent empêche de glisser lors des mouvements rapides. Conçue pour les routines d'agilité les plus intenses, la chaussure de training Nike Air Max coche toutes les cases et vous accompagne partout à la salle de sport.

Comment choisir la meilleure chaussure de training pour votre entraînement

  • Tenue ajustée : la tenue est un élément primordial lorsque vous choisissez une chaussure de training. Le pied ne doit pas glisser dans tous les sens à l'intérieur de la chaussure. Cependant, il doit y avoir suffisamment d'espace au niveau de la pointe pour bouger et étirer les doigts de pied. Le col de la cheville ne doit pas glisser ni frotter contre la peau, et la chaussure doit être ajustée au milieu du pied sans trop tirer sur les lacets. Ne partez pas du principe qu'elle va s'assouplir : une chaussure de training doit être confortable dès la première utilisation.

  • Semelle extérieure large et stable : privilégiez une semelle extérieure qui stabilise le pied lors des mouvements latéraux et offre suffisamment d'adhérence.

  • Faible drop talon-pointe : l'une des principales différences entre une chaussure de running et une chaussure de training est le drop talon-pointe, à savoir la différence de hauteur entre l'avant-pied et le talon de la chaussure. Un faible drop talon-pointe offre davantage de stabilité lorsque vous atterrissez sur vos pieds pendant des exercices de pliométrie.

  • Amorti à l'avant-pied : l'amorti à l'avant-pied permet aux athlètes d'appuyer efficacement sur le pied lors des exercices de pliométrie.

  • Semelle intermédiaire souple : optez pour une chaussure que vous pouvez plier et tordre au milieu. Vous bénéficierez ainsi de plus de liberté de mouvement pour de nombreux exercices.

  • Soutien du talon : choisissez une chaussure avec un amorti ferme et des talons renforcés qui maintiennent votre pied en place pour bénéficier d'une meilleure stabilité pendant le renforcement musculaire.

Questions fréquemment posées

Quelle est la différence entre une chaussure de running et une chaussure de training ?

Une chaussure de running est conçue pour accompagner les mouvements linéaires vers l'avant et offrir un amorti optimal au niveau de la semelle intermédiaire. Une chaussure de training, quant à elle, est dotée d'une semelle extérieure large et plate pour garantir une adhérence optimale. Elle présente aussi un amorti ferme au niveau du talon et un drop talon-pointe plus faible qu'une chaussure de running.

À quelle fréquence faut-il remplacer ses chaussures de training ?

Cela dépend de la fréquence à laquelle vous les portez et de l'intensité des entraînements. Cependant, dans le cas d'une utilisation fréquente, il convient généralement de remplacer ses chaussures de training tous les six mois, en particulier si vous les portez pour des exercices à fort impact. Si vous les portez uniquement pour du renforcement musculaire, vous pouvez les garder jusqu'à un an. Si vous remarquez d'importantes traces d'usure au niveau de l'amorti, c'est qu'il est temps d'acheter une nouvelle paire de sneakers.

Une chaussure de training doit-elle être serrée ou ample ?

Une chaussure de training doit être ajustée. Toutefois, si le milieu du pied tire sur les lacets, c'est qu'elle est trop serrée. Il est également important d'avoir suffisamment d'espace pour les orteils au niveau de la pointe.

Articles associés

Les meilleures chaussures Nike pour le renforcement musculaire

Guide d'achat

Les meilleures chaussures Nike pour le renforcement musculaire

Quelles chaussures pour les soulevés de terre ?

Guide d'achat

Quelles chaussures Nike pour les soulevés de terre ?

Quelles sont les meilleures chaussures Nike pour le CrossFit ?

Guide d'achat

Quelles sont les meilleures chaussures Nike pour le CrossFit ?

Les 11 meilleures idées cadeaux Nike pour les adeptes du running

Guide d'achat

11 idées cadeaux pour les adeptes de running

Les chaussures les plus respirantes de Nike pour les pieds qui transpirent

Guide d'achat

Les chaussures les plus respirantes de Nike pour les pieds qui transpirent