Cinq techniques de laçage pour chaussures de running pour mieux courir

Conseils mode

Changer votre technique de laçage peut accroître le confort de vos chaussures de running et même éviter des problèmes courants comme les ampoules ou les douleurs aux orteils.

Dernière mise à jour : 20 septembre 2022
8 min. de lecture
Les 5 meilleures techniques de laçage pour les chaussures de running

Ce n'est pas parce que vos chaussures de running sont livrées pré-lacées que vous devez vous y tenir. Au contraire, faire preuve de créativité dans la technique de laçage de vos chaussures de running peut s'avérer très utile.

« Bien lacer vos chaussures de running peut faire toute la différence en ce qui concerne la sensation qu'elles procurent », explique Lauren Sheu, coach de running certifiée par le Road Runners Club of America et propriétaire de Running for Wellness.

Le simple fait de modifier votre style de laçage vous permet d'ajouter ou de supprimer la tension et le maintien et d'exercer une pression sur des zones spécifiques, explique-t-elle. Ces petits changements peuvent bien souvent prévenir des problèmes courants comme les ampoules, les douleurs aux orteils et le glissement du talon.

Trouvez la tenue qui vous convient le mieux grâce à notre guide des techniques de laçage pour les fans de running.

Les meilleures méthodes pour lacer vos chaussures de running

  1. 1.Laçage parallèle ou laçage Lydiard

    Les 5 meilleures techniques de laçage pour les chaussures de running

    À essayer si vous ressentez une douleur sur le dessus du pied

    Si le dessus de votre pied est douloureux ou gonflé, vous souffrez peut-être d'une tendinite de l'extenseur, une cause fréquente de douleur sur le dessus du pied. C'est un problème fréquent chez les athlètes qui portent des chaussures mal ajustées ou qui lacent leurs chaussures trop serrées, ce qui génère une pression sur les tendons extenseurs responsables de la flexion de la cheville et des orteils.

    « En cas d'inflammation dans cette zone, il faut éviter toute pression sur le dessus [du pied] », explique Karena Wu, kinésithérapeute et spécialiste orthopédique certifiée chez ActiveCare Physical Therapy à New York.

    Elle conseille une technique de laçage qui consiste à aligner les lacets horizontalement à travers chaque œillet, au lieu du motif croisé classique. Cette méthode, appelée laçage parallèle ou laçage Lydiard (en hommage au légendaire coach de running Arthur Lydiard), permet de réduire la pression sur le dessus du pied, explique la kinésithérapeute.

    Si vos chaussures vous semblent toujours trop serrées, il est possible qu'elles ne soient pas adaptées à vos pieds. Rendez-vous dans un magasin de chaussures de running pour recevoir les conseils d'un expert.

    Instructions pour le laçage parallèle/Lydiard

    1. Commencez à la base de votre chaussure (près des orteils). Passez le lacet à travers les deux œillets en partant de l'extérieur.
    2. Répartissez le lacet de façon à obtenir des longueurs égales de chaque côté.
    3. Saisissez l'extrémité du lacet sur le côté gauche (A) et enfilez-le dans l'œillet voisin sur la gauche en partant de l'intérieur. Ensuite, faites-le passer dans l'œillet adjacent du côté opposé, de l'extérieur vers l'intérieur.
    4. Pour finir, enfilez le même lacet dans l'œillet suivant sur le côté droit en partant de l'intérieur.
    5. Saisissez l'autre extrémité du lacet (B) et enfilez-le dans l'œillet suivant sur le côté droit en partant de l'intérieur.
    6. Ramenez le lacet A sur le dessus de la chaussure vers le côté gauche et faites-le passer dans l'œillet suivant en partant de l'extérieur.
    7. Procédez de la même manière avec le lacet B, mais enfilez-le dans le prochain œillet disponible.
    8. Continuez ainsi jusqu'au dernier œillet.
    9. Nouez vos lacets et c'est terminé.

    Astuce : si vous avez un nombre impair d'œillets, il vous suffit de faire un double passage (les deux extrémités dans le même œillet) à un moment donné.

  2. 2.Laçage combiné parallèle et croisé

    Les 5 meilleures techniques de laçage pour les chaussures de running

    À essayer si vous souffrez d'ampoules aux orteils, d'ongles noirs et/ou de douleurs aux orteils.

    Les problèmes associés aux orteils signifient généralement que la pointe de votre chaussure est trop serrée. Faute d'espace pour bouger, vos orteils risquent de se frotter les uns contre les autres ou de se comprimer trop fermement contre la chaussure. Le résultat : des ampoules, des ongles noirs et/ou des douleurs aux orteils.

    Pour réduire la pression sur vos orteils et libérer de l'espace au niveau de la pointe, essayez de combiner le laçage parallèle et le laçage croisé, explique Jordan Duncan, DC, marathonien et propriétaire de la clinique de médecine sportive Silverdale Sport and Spine à Silverdale, dans l'état de Washington. Utilisez un laçage parallèle pour les premiers œillets, puis terminez avec le motif croisé classique, conseille-t-il.

    Instructions pour le laçage parallèle et croisé

    1. Commencez à la base de votre chaussure (près des orteils). Passez le lacet à travers les deux œillets en partant de l'extérieur.
    2. Répartissez le lacet de façon à obtenir des longueurs égales de chaque côté.
    3. Saisissez le lacet sur le côté gauche (A) et enfilez-le dans l'œillet voisin sur la gauche en partant de l'intérieur.
    4. Ensuite, faites passer le lacet A dans l'œillet adjacent du côté opposé, de l'extérieur vers l'intérieur.
    5. Pour finir, insérez le même lacet dans l'œillet suivant sur le côté droit en partant de l'intérieur.
    6. Saisissez ensuite l'autre extrémité du lacet (B) et enfilez-le dans l'œillet suivant sur la droite en partant de l'intérieur.
    7. Ramenez le lacet B sur le dessus de la chaussure vers le côté gauche et faites-le passer dans l'œillet suivant en partant de l'extérieur. Pour finir, insérez-le dans l'œillet suivant sur le même côté en partant de l'intérieur.
    8. Terminez par un laçage croisé classique.
    9. Nouez vos lacets pour sécuriser la tenue.
  3. 3.Laçage en boucle / blocage du talon

    Les 5 meilleures techniques de laçage pour les chaussures de running

    À essayer si vous présentez des ampoules ou un glissement du talon

    Si vous avez tendance à avoir des ampoules au talon ou si vos chaussures présentent une forte usure à l'intérieur du talon, c'est un signe que vous devez mieux serrer vos lacets.

    « Il suffit d'un décalage de moins d'un centimètre entre le talon et l'arrière de la chaussure pour créer une ampoule », explique le docteur Duncan.

    Évitez le glissement du talon grâce à la technique de laçage en boucle (également appelée « blocage du talon »). Avec cette méthode, vous conservez le motif croisé classique, mais en ajoutant des boucles aux œillets supérieurs avec le surplus de lacet. Cette simple modification renforce la stabilité et permet de maintenir votre pied en place, explique la docteure Wu.

    Instructions pour le laçage en boucle / blocage du talon

    1. Lacez vos chaussures en suivant le motif croisé classique, mais arrêtez-vous lorsque vous atteignez le dernier œillet de chaque côté.
    2. En commençant par l'extérieur de la chaussure, attrapez le lacet du côté droit et faites-le passer dans le dernier œillet du côté droit. Mais ne le tirez pas jusqu'au bout. Arrêtez-vous quand vous obtenez une petite boucle.
    3. Faites de même avec le lacet du côté gauche.
    4. Lorsque vous avez une petite boucle de chaque côté, ramenez chaque lacet au-dessus de la chaussure et enfilez-les dans les boucles que vous avez créées.
    5. Serrez les lacets pour resserrer les boucles et nouez-les normalement. Veillez à ne pas trop serrer les lacets.
    6. Nouez vos lacets et c'est terminé.
  4. 4.Laçage croisé modifié

    Les 5 meilleures techniques de laçage pour les chaussures de running

    À essayer si vous avez les pieds larges

    La même largeur ne convient pas à tout le monde. Placer un pied large dans une chaussure de running de largeur standard entrainera à coup sûr des douleurs et des gonflements. De plus, de nombreuses techniques de laçage ne font qu'accentuer l'étroitesse de la chaussure.

    Si vos pieds larges ont tendance à gonfler, commencez par vous procurer une chaussure conçue pour votre type de pied. Ensuite, optez pour une technique de laçage qui permet de desserrer encore plus la chaussure.

    Selon le docteur Duncan, « pour les pieds larges, une excellente technique de laçage est un motif croisé où vous sautez un œillet sur deux ». « Cela permet de libérer plus d'espace à l'intérieur de la chaussure. »

    Instructions pour le laçage croisé modifié

    1. Délacez vos chaussures jusqu'à atteindre l'avant-dernier œillet.
    2. Lacez vos chaussures en suivant un motif croisé, mais sautez un œillet sur deux.
    3. Attachez vos chaussures comme d'habitude, en finissant par un nœud.
  5. 5.Laçage par intervalles

    Les 5 meilleures techniques de laçage pour les chaussures de running

    À essayer si vous avez une voûte plantaire creuse

    Si vous avez une voûte plantaire creuse (le contraire d'un pied plat), vous risquez de trouver votre chaussure trop étroite, en particulier sur le dessus de la partie centrale, là où le sommet de votre cou-de-pied (la partie de votre pied opposée à votre voûte plantaire) est en contact avec la chaussure.

    Au fil du temps, cette pression peut provoquer une inflammation et des douleurs sur le cou-de-pied. Pour une voûte plantaire creuse, le docteur Duncan recommande une technique de laçage par intervalles. Elle permet de dégager la zone médiane du pied et de soulager les tensions et la pression sur le cou-de-pied.

    Instructions pour le laçage par intervalles

    1. Délacez vos chaussures jusqu'à atteindre l'avant-dernier œillet.
    2. Puis, faites passer les lacets sur les côtés entre le deuxième et le troisième œillet, au lieu de les croiser par-dessus la chaussure. Cela permet de créer un intervalle.
    3. Terminez par un laçage croisé classique.
    4. Nouez vos lacets et c'est terminé.

    Astuce : selon la structure de votre pied, il vous faudra peut-être appliquer la technique du laçage à intervalles en passant sur les côtés entre le troisième et le quatrième, ou même le quatrième et le cinquième œillet. Expérimentez pour trouver le motif qui vous convient le mieux.

Les limites du laçage de vos chaussures de running

Essayer différentes techniques de laçage ne permettra pas forcément de résoudre tous vos problèmes. Si vos chaussures ne sont pas bien ajustées, il est fort probable que le problème persiste.

Commencez par choisir des chaussures de running adaptées à votre type de pied et à votre style de running. Pour cela, consultez l'outil de recherche de chaussures de Nike, puis améliorez votre technique de laçage.

Articles associés

Attaque talon : les meilleures chaussures de running Nike

Guide d'achat

Les chaussures Nike les mieux adaptées à la foulée attaque talon

Les chaussures de running les plus légères de Nike

Guide d'achat

Les meilleures chaussures de running légères de Nike pour la vitesse et les performances

Choisir les bonnes chaussures de running pour la supination

Guide d'achat

Choisir les chaussures de running adaptées en cas de supination

Comment courir plus longtemps sans se fatiguer

Sport et activité

Voici ce qu'il faut faire pour courir plus longtemps sans vous fatiguer

Les 7 groupes musculaires sollicités par le running

Santé et bien-être

Les 7 groupes musculaires que vous activez en courant