La stratégie de nutrition flexible pour reprendre plaisir à manger

Coaching

Oubliez une bonne fois pour toutes les régimes stricts. Réapprenez à écouter les signaux naturels que vous envoie votre corps.

Dernière mise à jour : 30 juin 2022
5 min. de lecture
  • L'alimentation intuitive est un mouvement en plein essor qui permet de ne plus avoir à se demander que manger, quand et en quelle quantité. Quel soulagement !
  • En étant plus à l'écoute des signaux que vous envoie votre corps, vous pouvez deviner ce qui vous conviendra le mieux.
  • Faites le plein de recettes faciles sur l'application NTC, pour savourer des repas qui vous rassasient à tout moment.
  • Une fois que vous saurez écouter les signaux que vous envoie votre corps, améliorez encore votre alimentation en profitant de conseils supplémentaires d'experts en nutrition.

Lisez la suite pour en savoir plus…

Mangez sans culpabiliser grâce à l'alimentation intuitive

Imaginez une approche parfaitement flexible de la nutrition : vous pouvez manger ce que vous voulez, quand vous le voulez, sans aucune culpabilité. C'est le principe sur lequel repose l'alimentation intuitive.

« Manger selon son intuition, c'est écouter sa faim et la respecter, choisir ses aliments sans notion de culpabilité, recourir à son sens des priorités et rechercher le plaisir dans l'alimentation », explique Christy Harrison, diététicienne diplômée à l'avant-garde du mouvement anti-régime et auteure de l'ouvrage Anti-Régime - Découvrez l'alimentation intuitive et faites la paix avec votre corps.

Pour résumer, les personnes ayant adopté l'alimentation intuitive s'autorisent de manière inconditionnelle à manger ce qu'elles veulent, quand elles le veulent, sans restriction de quantité.

Si, pour vous, cette situation s'apparente peut-être au chaos, pour Christy Harrison, il s'agit plutôt de recouvrer une aptitude ancestrale. Elle ajoute que, tout comme s'accroupir dans les règles de l'art ou respirer profondément par le ventre, l'alimentation intuitive correspond à une disposition innée. « Si vous observez un bébé, vous constaterez qu'il se nourrit volontiers de différents aliments avant de repousser la nourriture une fois rassasié. »

Cette tendance naturelle disparaît ensuite au profit de ce que la diététicienne appelle la « culture du régime », soit l'ensemble des messages qui nous dictent en permanence ce que nous devons ou ne devons pas manger.

« La culture du régime adule la minceur et l'assimile à la santé et à la vertu morale, explique-t-elle. Ces injonctions font l'éloge de la perte de poids, encensent certains aliments, en diabolisent d'autres, et méprisent les personnes qui ne se conforment pas à cette vision de la santé, plus particulièrement les personnes corpulentes. »

Mangez sans culpabiliser grâce à l'alimentation intuitive

La culture du régime s'étend au-delà des régimes à la mode pour perdre du poids, jusqu'à s'infiltrer dans les éléments de langage que nous employons pour décrire l'alimentation saine, précise Christy. « Les incitations à "manger sain" ou à éviter les "aliments transformés" nous paraissent sensées, pourtant ces messages résultent aussi d'une forme subtile de culture du régime. »

Pour certaines personnes, ces règles retirent toute la joie que procure la nourriture ; pour d'autres, elles peuvent engendrer toute une série de problèmes, tels que l'alimentation émotionnelle et une obsession pour l'alimentation saine. « On se demande constamment si tel ou tel aliment est suffisamment "sain" ou "complet", poursuit la spécialiste. Ce raisonnement peut être source de frustration et d'épuisement mental et, au bout du compte, il conduit les gens à éprouver un sentiment de mal-être lorsqu'ils sortent du "droit" chemin. »

La recherche vient étayer ce point de vue, puisqu'elle montre que s'imposer un régime ou des restrictions alimentaires semble mener inévitablement… à la prise de poids. (Dans le cadre d'une analyse décisive réalisée en 2007 par l'université de Californie à Los Angeles, des chercheurs ont examiné 31 études menées à long terme sur différents régimes. Ils ont découvert que, quel que soit le protocole adopté, la plupart des participants reprenaient tout le poids qu'ils avaient perdu, même un peu plus, et qu'ils ne constataient aucun bienfait sur leur santé.) Pour Christy Harrison, la mise en place de restrictions sur certains aliments conduit inévitablement à ressentir un manque et une obsession vis-à-vis de ces aliments spécifiques. Et lorsqu'on ne parvient pas à respecter ces fameuses règles, on est d'autant plus susceptible de se goinfrer pour des raisons à la fois biologiques et psychologiques.

L'alimentation intuitive, en revanche, s'affranchit des règles pour vous mettre aux commandes.

Pour commencer, prêtez attention à votre faim et à ce que vous avez envie de manger. Puis, lorsque vous passez à table, arrêtez de manger lorsque vous avez mangé à satiété. À la fin du repas, demandez-vous si le repas aurait pu vous satisfaire davantage et, si oui, dans quelles conditions, conseille Christy. Vous pourriez vous rendre compte que, lorsque vous mangez des chips à midi plutôt qu'un sandwich, la sensation de faim revient au bout d'une heure, ou bien vous pourriez découvrir que ces mêmes chips assouvissent votre envie de salé et vous aident à garder le contrôle sur votre alimentation à l'heure de votre prochain repas ou en-cas.

À ce stade, vous vous dites peut-être que la seule chose qui vous satisfera sera d'engloutir des chips et des gâteaux à longueur de journée. Christy Harrison reconnaît que la plupart des gens passent par cette phase d'euphorie incontrôlée. « Il est possible que vous soyez attiré par des aliments dont vous vous étiez privé auparavant car vous les considériez comme "mauvais", explique-t-elle. Même si l'envie de se jeter sur ces aliments auparavant interdits ne disparaîtra pas nécessairement, elle sera compensée par l'envie d'autres aliments. » Parfois, il s'agira de chips et de gâteaux, tandis qu'à d'autres moments, ce seront des fruits et des légumes.

Cet équilibre est sain, conclut-elle. Surtout si, comme c'était le cas lorsque vous étiez bébé, vous êtes capable de consommer de manière intuitive les nutriments et la quantité de nourriture dont votre corps à besoin. Mieux encore, si vous y trouvez du plaisir.

Rédaction : Marissa Stephenson
Illustrations : Gracia Lam

PLUS DE RESSOURCES

Maintenant que vous savez être à l'écoute des signaux que vous envoie votre corps, améliorez encore votre alimentation en profitant de conseils supplémentaires d'experts en nutrition sur Nike.com.

Articles associés

Peut-on considérer le yoga comme un entraînement de renforcement ?

Coaching

Le yoga suffit-il pour entretenir votre force ?

3 changements psychologiques pour surmonter un plateau d'entraînement

Coaching

Trois stratégies mentales à adopter pour passer un plateau

Cinq astuces pour des entraînements de renforcement plus intelligents

Coaching

Cinq astuces pour des entraînements de renforcement plus intelligents

5 conseils pour trouver votre rythme selon les experts

Coaching

Trouvez votre rythme et gardez-le

Astuces simples pour arrêter de manger lorsque vous stressez

Coaching

Qu'est-ce que l'alimentation émotionnelle, et comment s'en défaire ?