Comment choisir des chaussettes de compression adaptées au running

Guide d'achat

Les chaussettes de compression peuvent améliorer la circulation sanguine et réduire les gonflements. Voici comment choisir des chaussettes de compression adaptées.

Dernière mise à jour : 29 décembre 2021
8 min. de lecture
Comment choisir les meilleures chaussettes de compression pour le running

La sensation que l'on éprouve après un long run peut être incroyable. Cette sensation de calme est parfois appelée la « drogue du runner ». Elle est due au niveau élevé d'endocannabinoïdes présents dans le sang à ce moment-là. Mais un long run peut également entraîner le gonflement des pieds et des jambes, ainsi qu'une sensation désagréable de courbatures musculaires des orteils aux mollets. Quelles solutions s'offrent à l'athlète ?

Il a été prouvé que des chaussettes de compression à hauteur du genou réduisaient les gonflements et les courbatures musculaires de l'athlète après l'entraînement. Elles contribuent également à lutter contre les différents types de problèmes veineux qui touchent la jambe. Par exemple, selon une étude, le port de chaussettes de compression dans un avion permettrait de réduire le risque de thrombose veineuse profonde ou de formation de caillots sanguins dans les jambes, susceptibles de se former lorsque la personne reste trop longtemps en position assise.

Les bas ou les chaussettes de compression sont-ils la meilleure solution pour les runners et runneuses ? Nous allons analyser les données pour vous aider à savoir si les chaussettes de compression sont faites pour vous.

Pourquoi les runners ont-ils les pieds et les jambes qui gonflent ?

Lorsque vous courez, les muscles de vos pieds se développent en raison de l'augmentation de l'afflux sanguin, ce qui est essentiel pour alimenter vos muscles en oxygène et leur permettre de continuer. La gravité, quant à elle, fait descendre le sang et la lymphe au niveau des pieds, des chevilles et des jambes. En parallèle, l'impact répété de vos pieds sur le sol provoque des traumatismes au niveau des vaisseaux sanguins, ce qui entraîne la fuite de vos lits capillaires vers vos muscles. Cette fuite, conjuguée à la rétention d'eau et à l'augmentation de la circulation sanguine, provoque des gonflements ou des œdèmes.

Les gonflements sont plus courants sur des longs runs que sur des runs courts et dans la plupart des cas, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Même après un marathon intense, les gonflements au niveau des jambes doivent se résorber d'eux-mêmes dans les jours qui suivent. En revanche, si les gonflements deviennent gênants, il existe quelques astuces pour les soulager :

  • Douches froides ou pains de glace
  • Bains au sel d'Epsom
  • Bas ou chaussettes de compression

La sédentarité aggrave les gonflements. N'oubliez pas de bouger régulièrement pour faire circuler le sang et la lymphe vers le cœur.

Avantages des chaussettes de compression

Les chaussettes de compression sont conçues pour exercer une pression progressive sur les jambes, ce qui permet de contrer les effets de la gravité et de rediriger l'afflux sanguin vers le cœur. Cette circulation sanguine améliorée permet de réduire considérablement les gonflements.

La constriction de vos veines peut également augmenter la rapidité de la circulation sanguine, ce qui signifie que l'acide lactique est plus rapidement évacué de vos jambes. L'acide lactique peut être à l'origine de crampes, de courbatures et de fatigue, et le port de chaussettes de compression permet de réduire ces symptômes. Les chaussettes de compression permettent également de soulager la périostite tibiale, l'aponévrosite plantaire et la tendinite d'Achille.

En outre, les chaussettes de compression favorisent le drainage lymphatique, soulagent les douleurs liées aux varices, préviennent les ulcères veineux et les thromboses veineuses profondes et réduisent l'hypotension orthostatique, qui peut causer des vertiges lorsque l'on se lève trop vite.

Les chaussettes de compression améliorent-elles les performances sportives?

Une revue systématique de publications scientifiques menée en 2020 a permis de conclure que seules trois études publiées sur 21 démontrent que le port de chaussettes de compression pendant l'entraînement permet d'améliorer les performances sportives en diminuant la fatigue musculaire et en améliorant la proprioception et l'efficacité. Aucune de ces études n'est parvenue à identifier le mécanisme qui se trouve derrière ces résultats bénéfiques.

D'autres études ne sont pas parvenues ce type de résultats. Autrement dit, il est peu probable que les chaussettes de compression améliorent votre rapidité ou votre endurance, même si de nombreux runners et runneuses y croient dur comme fer. Cependant, plusieurs études montrent que le port de chaussettes de compression permet de réduire la fatigue musculaire et les courbatures après l'exercice. Si vous ressentez des douleurs et de la fatigue après un run, vous pourriez récupérer plus rapidement avec des chaussettes de compression. Si les chaussettes de compression vous aident à retrouver plus rapidement le chemin du tapis de course ou des pistes, vous pouvez améliorer votre condition physique.

Comment choisir sa paire de chaussettes de compression ?

  1. 1.Trouver votre pointure

    Pour l'achat de chaussettes de compression, il est important de trouver la pointure qui vous correspond. Pour des bas de compression médicaux, opter pour une pointure erronée peut entraîner des douleurs et des contusions. Ce n'est pas courant pour les chaussettes de compression des runners et runneuses, mais vous serez toujours plus à l'aise avec la bonne pointure. Pour trouver le bon modèle, n'hésitez pas à en essayer plusieurs paires. En revanche, si vous passez commande en ligne, vous aurez besoin d'un guide des tailles.

    Vous devrez mesurer la circonférence de la partie la plus large de votre mollet et de la partie la plus fine de votre cheville. Vous devrez également mesurer vos pieds pour trouver votre pointure de chaussures, sauf si vous commandez un manchon de compression. Utilisez un guide des tailles pour trouver la bonne pointure. Si vous êtes entre deux tailles, choisissez la plus grande.

  2. 2.Évaluation de la compression (mmHg)

    Les niveaux de compression des chaussettes de compression s'expriment en millimètres de mercure (mmHg). Plus le chiffre est élevé, plus la pression est élevée. Vous pourrez choisir parmi les niveaux suivants :

    • Moins de15 mmHg : ces chaussettes de compression légère sont conçues pour soulager les jambes si vous restez en position debout pendant longtemps. Pour la plupart des runners et runneuses, une compression légère suffit à empêcher le gonflement des pieds et des chevilles.
    • 15 à 20 mmHg : ces chaussettes de compression moyenne sont utiles pour les voyages en avion. Elles permettent de réduire le risque de thrombose veineuse profonde lorsque l'on reste assis trop longtemps. Certains runners et runneuses préfèrent cette solution pour mieux prévenir les courbatures.
    • 20 à 30 mmHg : ces chaussettes de compression médicales sont généralement prescrites par un médecin et sont utilisées pour traiter des maux tels que les varices.
    • Supérieure à 30 mmHg : ces bas de compression à pression progressive sont généralement indiqués pour améliorer la circulation sanguine après une opération chirurgicale.
  3. 3.Principales caractéristiques

    En plus du large choix de couleurs et de modèles de chaussettes de compression disponibles, vous trouverez également plusieurs caractéristiques parmi lesquelles faire votre choix. Voici les critères à prendre en compte lors de votre choix.

    • Pointe du pied ouverte : si vous courez par temps chaud ou si vous avez des soucis au niveau des orteils qui pourraient entraîner de l'inconfort, vous pouvez opter pour des chaussettes de compression ouvertes. Elles sont également plus faciles à enfiler et à retirer.
    • Manchons de compression : certains runners et runneuses n'étant pas sujets aux gonflements au niveau des pieds préfèrent opter pour les manchons de compression, qui compressent uniquement la cheville et le mollet.
    • Anti-transpiration : si vos pieds ont tendance à transpirer, vous porterez plutôt votre choix sur une paire de chaussettes de compression respirante et anti-transpirante pour rester au frais et au sec.
    • Anti-odeur : certaines chaussettes de compression sont faites à partir de tissu anti-microbien et anti-odeur tels que la laine de mérinos, très utile si vos pieds ont tendance à dégager des odeurs.
    • Anti-dérapantes : certaines chaussettes de compression sont équipées de semelles anti-dérapantes, ce qui peut s'avérer utile si vous avez l'intention de les porter chez vous après votre run.
    • Bande supérieure : certaines chaussettes de compression qui dépassent le mollet sont équipées d'une bande supérieure pour les empêcher de glisser le long du mollet, ce qui peut s'avérer utile pour les runners et runneuses qui ne veulent pas ralentir pour les réajuster.
    • Amorti au pied : comme de nombreuses chaussettes de running et de randonnée, certaines chaussettes de compression sont équipées d'un amorti sous le pied pour absorber les chocs.
    • Prévention des ampoules : certaines chaussettes de compression disposent d'une conception à plusieurs couches pour empêcher la formation d'ampoules.
    • Séchage rapide : en fonction du temps qu'il fait lorsque vous sortez courir, vous pourriez avoir besoin de chaussettes de compression respirantes, à séchage rapide ou même complètement déperlantes. En gardant vos pieds au sec, vous évitez les ampoules.

Questions fréquemment posées

Pendant combien de temps peut-on porter des chaussettes de compression ?

Vous pouvez les porter pendant votre run et les garder pendant les heures qui suivent ou même toute la journée, tant que vous les retirez avant d'aller vous coucher. Choisissez la durée en fonction de l'intensité de vos gonflements et de vos courbatures.

Les chaussettes de compression soulagent-elles l'aponévrosite plantaire ?

Oui. Comme les chaussettes de compression améliorent la circulation sanguine et réduisent les gonflements et les inflammations, elles soulagent les douleurs liées à l'aponévrosite plantaire.

Quelles sont les meilleures chaussettes de compression pour le running ?

Les meilleures chaussettes de compression pour le running apportent une compression légère à modérée et restent respirantes. Elles doivent sécher rapidement, être anti-transpirantes et disposer d'un amorti sous le pied pour mieux soutenir la voûte plantaire. Les chaussettes de compression au-dessus du mollet peuvent être idéales pour le running.

Y a-t-il des effets secondaires au port de chaussettes de compression ?

Si les chaussettes de compression ne sont pas à la bonne taille ou ne sont pas utilisées correctement, elles peuvent entraîner des effets secondaires, mais cela se produit surtout avec les bas de compression médicaux. Cependant, si vous constatez des irritations de la peau ou l'apparition de contusions, il est préférable de consulter votre médecin. Vous avez peut-être besoin de chaussettes de compression prescrites par un professionnel de santé.

Quelle est la durée de vie des chaussettes de compression ?

En général, nous recommandons de les remplacer tous les trois à six mois, ou dès que vous constatez que le tissu perd de son élasticité.

Articles associés

Les 11 meilleures idées cadeaux Nike pour les adeptes du running

Guide d'achat

11 idées cadeaux pour les adeptes de running

Comment vérifier l'ajustement des chaussures de running ?

Guide d'achat

Guide pour acheter des chaussures de running parfaitement ajustées

11 cadeaux Nike Tennis pour les adeptes de tous niveaux

Guide d'achat

11 cadeaux pour les fans de tennis

Les meilleures chaussures de running Nike pour débutants

Guide d'achat

Quelles sont les meilleures chaussures de running Nike pour débuter ?

Les meilleures chaussettes Nike pour Enfant

Guide d'achat

Les meilleures chaussettes Nike pour Enfant