Bien lacer ses chaussures de running

Entretien des articles

Essaie ces techniques pour un grand confort et un bon maintien.

Dernière mise à jour : 21 mai 2024
4 min. de lecture

Envie de vivre une meilleure expérience quand tu cours ? Qui sait, tout se joue peut-être dans la façon de faire tes lacets ? Les différentes techniques de laçage s'adaptent à toutes les formes de pieds et à tous les styles de running, quelles que soient tes préférences. Trouve la tenue parfaite et le maintien idéal pour tes pieds. Booste le confort et tes performances à chaque foulée. Voici différentes manières de lacer tes chaussures de running.

Laçage standard

Le laçage standard est la base pour toutes les autres techniques. Il offre un ajustement parfait sur le dessus du pied. Testée et approuvée, c'est la méthode la plus courante pour lacer ses chaussures de running.

  1. Commence par passer le lacet dans les œillets du bas. La longueur doit être identique des deux côtés. Ensuite, remonte les œillets supérieurs au fur et à mesure en croisant les deux extrémités et en ajustant progressivement la tenue.
  2. Une fois en haut, fais un nœud bien serré, en veillant à ce que le maintien soit à la fois solide et confortable pour ton pied.

Laçage blocage du talon

Ton talon glisse dans la chaussure quand tu cours ? Alors cette technique de laçage est faite pour toi. Elle verrouille fermement le talon pour l'empêcher de bouger et prévient l'apparition d'ampoules.

  1. Une fois aux avant-derniers œillets, passe chaque extrémité de lacet dans le trou supérieur du même côté.
  2. Croise-les et passe-les dans la boucle opposée avant de serrer.

Laçage large

Si tes pieds sont parfois à l'étroit, le laçage large permet d'élargir la zone au milieu du pied. Cette technique crée plus d'espace au milieu du pied. Une technique 100 % pour les pieds plus larges.

  1. Saute la première paire d'œillets inférieurs, puis croise les deux extrémités.
  2. Remonte jusqu'en haut en faisant tes lacets comme d'habitude, avant de faire un nœud solide.

Laçage pour voûte plantaire haute

Certaines personnes ont une voûte plantaire haute. Pendant l'effort, ce creux exerce une pression ou crée une sensation de gêne au-dessus du pied. Ce laçage spécial apaise les tensions en créant plus d'espace dans l'empeigne de la chaussure. Il permet de trouver la tenue idéale pour les « pieds creux », pour des runs 100 % confort !

  1. Utilise la technique standard jusqu'au milieu du pied.
  2. Au lieu de le croiser, fais passer le lacet directement dans l'œillet suivant, du même côté. Répète cette étape des deux côtés jusqu'en haut, puis fais un nœud.

Laçage « fenêtre »

Le laçage en fenêtre permet d'améliorer l'ajustement et la stabilité d'une chaussure de running, notamment au niveau du talon et de la cheville. Pour ça, il faut utiliser les œillets existants ou supplémentaires pour verrouiller fermement la cheville et améliorer le maintien pour l'empêcher de glisser.

  1. Pour commencer, utilise la technique standard, en faisant passer le lacet d'un œillet à l'autre depuis la partie inférieure.
  2. Continue jusqu'à l'avant-dernier ou à l'avant-avant-dernier œillet de chaque côté. Puis saute-le, en déplaçant le lacet en diagonale vers le haut jusqu'à la paire d'œillets suivante, pour créer une petite « fenêtre ».
  3. Fais passer l'extrémité du lacet à travers cette fenêtre, de l'intérieur vers l'extérieur, en la croisant vers le côté opposé. Fais la même chose de l'autre côté.

Laçage en boucle

Le laçage en boucle assure plus de maintien et empêche le talon de glisser dans la chaussure. Très pratique pour les fans de running dont le talon glisse pendant les runs. Voici comment procéder.

  1. Pour commencer, utilise ta technique habituelle, jusqu'à la dernière paire d'œillets de chaque côté. Au lieu de faire passer le lacet du côté opposé, passe-le dans l'œillet supérieur du même côté, de l'extérieur vers l'intérieur, en formant une petite boucle de chaque côté à l'extérieur de la chaussure.
  2. Saisis les deux extrémités du lacet, croise-les vers le côté opposé, puis fais passer chacune d'elle dans la boucle de l'autre côté, en créant un motif croisé.
  3. Pour finir, tire sur les deux extrémités du lacet. Cette technique permet d'ajuster la tenue à la perfection sur les côtés du pied et autour de la cheville.

Essaye ces différentes techniques de laçage et trouve celle qui convient le mieux à tes pieds et à ton style de running. N'oublie pas d'ajuster le niveau de compression pour trouver l'équilibre parfait entre confort et maintien. Un laçage adapté te fera vivre une meilleure expérience de running pour enchaîner les kilomètres en toute confiance.

Rédaction : Jen Deng

Date de première publication : 14 mai 2024

Articles associés

Comment assouplir des chaussures de running neuves

Entretien des articles

Comment assouplir de nouvelles chaussures de running

L'histoire de la Pegasus

Actus produits

L'histoire de la Pegasus

Meilleures chaussures de running Nike pour marcher

Guide d'achat

Meilleures chaussures de running Nike pour marcher

Les meilleures chaussures Nike pour marcher sur du béton

Guide d'achat

Les meilleures chaussures Nike pour marcher sur le béton

Nike dévoile les innovations technologiques de la Pegasus 41

Actus produits

Nike dévoile les innovations technologiques de la Pegasus 41