LA NIKE APP EST ARRIVÉE

L'attente est terminée. La Nike App est désormais disponible dans votre région. En savoir plus

À la rencontre de Dulce Orihuela

Lutte en faveur de l'intégration

Adolescente, Dulce Orihuela a été encouragée par ses parents à trouver une activité à laquelle s'adonner pendant son temps libre. Elle a tout essayé, de la natation à la Zumba, mais rien n'éveilla sa passion, jusqu'à ce qu'elle essaie les gants de boxe de son père.

Aujourd'hui boxeuse professionnelle, elle mène son plus grand combat hors du ring, dans son quartier de Tacubaya à Mexico. Coach chez TRASO, une salle de sport qui propose des cours de boxe hebdomadaires couplés avec une thérapie de groupe et des ateliers éducatifs, elle œuvre à lutter contre la violence, le manque de ressources et la marginalisation des communautés.

« Si les enfants sont de mauvaise humeur ou s'ils ressentent de la frustration, ils peuvent l'évacuer en tapant dans un sac ou en s'entraînant. » explique Dulce.

Dulce a dû convaincre son père de la laisser boxer et, à peine une semaine après son inscription aux entraînements, elle était sur un ring. Son adversaire a essayé de l'intimider en la faisant tomber au début du combat.

« La fille m'a marché sur le pied et m'a poussée, je me suis affalée de tout mon long, » se souvient-elle.

C'était une vilaine chute, mais Dulce s'est relevée, s'est secouée, et a combattu jusqu'à ce que la cloche retentisse. Quand elle est retournée dans son coin, son entraîneur lui a dit qu'elle allait gagner. Ces paroles d'encouragement l'ont boostée : elle a gagné le combat par KO. Depuis ce jour, elle s'est forgée la réputation d'être l'une des combattantes les plus rudes de la salle. Son éthique de travail a fait des émules, et elle a commencé à se faire remarquer.

«

Sans s'en rendre compte, [les enfants] se dépensent et s'amusent en même temps. Ils transpirent beaucoup, mais ils sont heureux, et j'aime les voir repousser leurs limites. »

Dulce Orihuela
Entraîneuse de boxe

« Tout le monde me demandait si je voulais devenir entraîneuse, explique Dulce. Après mûre réflexion, j'ai dit "Ok, je vais essayer". Et finalement, j'ai adoré. »

Dulce n'entraîne pas les enfants à TRASO pour en faire des boxeurs de championnat, elle leur donne les outils et l'assurance nécessaires pour devenir des champions dans leur vie quotidienne.

Pour Dulce, les fondamentaux de la boxe constituent une base solide pour forger son caractère, sa persévérance et sa détermination, en particulier chez les jeunes filles.

« Les hommes ne sont pas les seuls à pouvoir être forts, [les filles] peuvent faire les mêmes tâches difficiles. Le monde a évolué. »

Histoires associées

La danse peut changer le monde : Asa Mohammed

Le terrain appartient aux filles : Sally Nnamani