SNEAKRS

....
  • Aide

ROSHE 2

À L'ORIGINE DU CONCEPT
À la sortie de la Nike Roshe One en 2012, le monde découvrit la philosophie zen à travers la conception de ce modèle. Avec une construction simple en mesh et en phylon, la Nike Roshe One propose un maintien optimal sans rembourrage, tout en respirant la sérénité et le confort Cinq ans plus tard, il est désormais temps d'innover à partir du succès de l'originale. Comme l'explique son designer, Dylan Raasch, il s'agit plus d'une mise à jour que d'une réinvention de la Nike Roshe One, déjà révolutionnaire.
« La première question que nous nous sommes posé a été la démarche à adopter dans la création de la Nike Roshe Two. Devait-on procéder à une évolution complète ? Ou à un simple peaufinage ? On a décidé de se calquer sur l'industrie automobile de luxe, et sa manière de faire évoluer un modèle de voiture d'une année sur l'autre. Le résultat n'est pas toujours très différent en apparence, mais il intègre des innovations importantes ». Pour Raasch, la mise à jour commençait par l'idée d'un confort ultime. En gros, l'objectif était de créer la chaussure la plus confortable possible par l'utilisation de matières parmi les plus douces et légères. « On est partis de l'idée de confort ultime. La première Nike Roshe Two s'est d'ailleurs appelée la Nike Roshe Plush (la douillette), car l'idée était d'améliorer le plus possible le confort », explique Raasch. Cette idée de confort ultime allait non seulement guider la conception de la Nike Roshe Two, mais aussi le choix de modèles plus confortables cette saison.
L'empeigne a été élaborée en un seul tenant de manière à créer une sensation de confort semblable à celle d'un chausson. Le haut de la chaussure a été légèrement modifié pour des lignes plus dynamiques et un enfilage facile, et des perforations ont été ajoutées sur le dessus de l'empeigne pour une meilleure ventilation. « On est revenus aux chaussures comme la Sock Dart et la Sock Racer. On s'est rendu compte que ce que les gens préfèrent dans nos modèles Flyknit, ce sont finalement les chaussures qui s'enfilent et s'enlèvent aisément, comme un chausson. Sans oublier qu'on n'est plus obligés de faire ses lacets », conclut Raasch.
Si la semelle de la Nike Roshe Two ressemble effectivement à celle de la Nike Roshe One, cette nouvelle semelle est en fait beaucoup plus articulée pour offrir un amorti aussi performant que possible. Selon Raasch, les différents éléments de la semelle ont diverses densités pour assurer confort et durabilité aux endroits stratégiques. « Nous avons créé une couche très solide, pour une durabilité optimum sous le pied, et sous les pilons se trouve le matériau de moindre densité. Ensuite, la matière se fait de moyenne densité. C'est ce qu'on appelle la 'Tri-fusion', qui donne le meilleur amorti pouvant être obtenu par le système d'injection. »
Avec un confort encore amélioré à tous les niveaux, la Nike Roshe Two est enfin prête. Lancement prévu cet automne pour la nouvelle Nike Roshe, qui garde les éléments qui ont fait son succès : un confort optimal, en toute légèreté, et des lignes élégantes à porter tous les jours.