SNEAKRS

....
  • Aide

DANS LES ARCHIVES

NIGHT TRAK
Chez Nike, les années 1970 symbolisent l'époque où le Swoosh a établi sa domination dans le monde de l'athlétisme. Alors que les produits et les chaussures avaient été conçus pour des athlètes, des personnalités du monde entier les ont immédiatement remarqués et ont voulu s'en procurer. Comme l'a expliqué Nelson Farris, Directeur sénior Culture et patrimoine chez Nike, le modèle Night Trak de 1978 s'inspirait de la Nike LDV et avait été créé pour le Studio 54, la célèbre discothèque new-yorkaise, et ses fidèles mécènes et employés.
Le modèle a vu le jour grâce à un représentant commercial Nike qui fréquentait cet univers, dans la région de New York. « Ce responsable était de retour à New York et il se rendait souvent au Studio 54. Le Studio 54, c'était LA discothèque », affirme Nelson Farris. « Il s'est engagé à faire des chaussures pour les habitués du Studio 54. Il fallait qu'elles permettent de danser : elles devaient donc avoir une semelle lisse et être brillantes. C'est ainsi que la Night Trak est sortie. »
Disponible en quantités très limitées, le modèle a eu un succès immédiat. « Il est arrivé sur le marché et les gens disaient « Parfait, j'ai mes Nike de running et mes Nike de ville ! »», raconte Nelson Farris avec enthousiasme.
Disponible sur les rayons pendant une durée limitée, la Nike Trak a été déclinée par Nike dans une version roller jamais mise en vente. Fabriqué à partir d'une paire classique de Night Trak, ce prototype a été fixé sur une structure de skate à quatre roues. Rétrospectivement, la Night Trak fut avant tout une histoire sympa pour Nelson Farris. « Nous avons fait cela uniquement pour le fun. Le résultat ? Une chaussure sportive et ultra-confortable », déclare Nelson. « Des chaussures de sport tellement confortables, idéales pour se lancer sur la piste de danse. »