SNEAKRS

....
  • Aide
Jordan x Patta

Culture Patta et collaboration.

Jordan x Patta

Le lancement de la collaboration de Jordan avec Patta, une franchise de streetwear basée à Amsterdam, arrive à grands pas. Nous en avons profité pour nous entretenir avec Bernard Lijte et Giano Codrington qui y travaillent. Ils nous parlent des valeurs qui sous-tendent la culture de la boutique, et la façon dont cette énergie se traduit dans la gamme.

Jordan x Patta
Comment êtes-vous arrivés chez Patta ?

« J'ai découvert Patta assez jeune. J'adorais les sneakers et le hip-hop, toute cette culture, et je me souviens avoir vu un artiste à la télévision qui portait un tee-shirt Patta. J'ai trouvé les inscriptions plutôt sympa, alors je suis allé voir la boutique. Quelques années plus tard, j'ai postulé pour un stage de fin d'études et j'ai obtenu un poste. »
Bernard
« Pour moi, tout est venu de mon voisin. Il était un peu plus âgé que moi et était affilié à Patta. Il m'a emmené à la boutique quand j'avais 13 ou 14 ans. De là, j'ai commencé à intégrer la culture. J'ai appris à connaître les employés, Gee et Vinz principalement, et ils m'ont dit de leur faire savoir si j'avais un jour besoin de quelque chose. Un jour j'ai eu besoin d'un stage dans le cadre de mes études, et la suite, on la connaît. »
Giano

Jordan x Patta
Comment décririez-vous la culture Patta à quelqu'un qui ne la connaît pas ?

« Le mot le plus important ici, c'est "famille". Nous n'avons pas de lien de parenté, mais nous sommes liés par la musique ou la mode. C'est de là que viennent nos liens. On se traite comme des frères et sœurs, on a de l'admiration les uns pour les autres, mais on peut aussi être plus critiques, si nécessaire. On se serre les coudes. »
Bernard
« C'est tout à fait ça, je suis d'accord avec ce que Bernard a dit. Il y a aussi le fait qu'on aime les mêmes choses. Chacun a son style et ses goûts, mais dans le fond, on se ressemble. On écoute la même musique, on regarde les mêmes choses, on parle des mêmes choses. »
Giano

Jordan x Patta
Comment décririez-vous la TEAM PATTA ? Est-ce la même chose que la famille Patta ?

« L'explication est dans le nom, on forme une équipe. Mais lorsque quelqu'un rejoint l'équipe, il finit par faire partie de la famille. Même en cas de départ d'un employé, il reste membre de la famille, car on est tous liés en esprit. »
Bernard

Jordan x Patta
Patta est la première marque européenne à collaborer avec Jordan au niveau mondial. Qu'est-ce que cela signifie pour vous ?

« C'est totalement incroyable ! Je me souviens de la première fois où j'ai découvert les Jordan, j'avais 14 ou 15 ans, et j'ai tout de suite adoré. Faire partie de la marque numéro un en Europe, contribuer à son histoire, c'est plus que génial. »
Bernard
« Ça a commencé tôt dans mon cas. Je jouais déjà au basket quand j'avais 7 ans. Je regardais jouer mes oncles, qui étaient originaires des États-Unis, et on regardait des matchs de basket ensemble. Je me souviens de moments en particulier, leur énergie, leur enthousiasme quand Michael Jordan jouait, et les chaussures qu'ils portaient. Et j'ai compris que ces souvenirs étaient liés. Pour moi, ça ne fait aucun doute, ce sont les chaussures Jordan et rien d'autre. Comme l'a dit Berni, c'est extraordinaire de faire partie d'une marque qui restera gravée dans les mémoires grâce à quelque chose que j'adore depuis mon enfance, quand j'étais juste un gamin en Jordan. »
Giano

Jordan x Patta
Comment décririez-vous la culture d'Amsterdam ? Et en quoi peut-on dire que Patta est leader en la matière ?

« Chez Patta, on peut porter quelque chose que tout le monde porte à sa façon. On découvre aussi des choses auxquelles on n'aurait jamais pensé. Une association de couleurs, un laçage, un dégradé particulier. Au lieu de plonger dans une culture existante, c'est nous qui la faisons. Toute la marque est impliquée, mais aussi chacun de nous en particulier. Par exemple, Bernie fait de la musique, tandis que j'organise des fêtes. Chacun a sa propre façon de "s'approprier la ville" et de vivre la culture que nous y développons. »
Giano
« Je pense que ça veut simplement dire d'être soi-même et de le rester. On devient ainsi un aimant qui attire. En d'autres termes, vous êtes le boss. »
Bernard
« Nous sommes ouverts à tout, nous acceptons tout. Et tout le monde, comme Patta, crée ses propres "remix". La nourriture, les vêtements, la musique, tout finit par être "remixé". Il y a une base, mais à Amsterdam, tout le monde s'essaye à tout. »
Giano
« Bernie et moi constituons un parfait exemple de ce qui peut arriver lorsqu'on pense par soi-même et qu'on cherche à s'améliorer. On peut se retrouver à travailler dans une entreprise telle que Patta pour vraiment accepter ce que l'on est et se développer. Je pense que, dans le contexte de la culture, il est important de se développer à partir de ce que l'on est vraiment.
Et d'être spécial à sa façon. »
Giano