....
Get To Know Khadija ‘Bunny’ Shaw

Découvrez son histoire

Khadija « Bunny » Shaw

La joueuse jamaïcaine Khadija Shaw, plus connue sous le surnom de Bunny, est prête à faire des merveilles cet été en France. À tout juste 22 ans, Bunny comptabilise 27 sélections et 32 buts pour son équipe nationale. À la veille de la compétition, elle s'impose comme la meilleure buteuse des matchs de qualification toutes fédérations confondues et a contribué à qualifier pour la première fois une nation caribéenne pour un tournoi féminin de cette ampleur.

EN BREF

Âge : 22 ans

Ville natale : Spanish Town, Jamaïque

Université : université du Tennessee

Poste : attaquante

Chaussure : Mercurial Vapor

Athlète préférée : Serena Williams

Plat jamaïcan préféré : Jerk Chicken (poulet épicé jamaïcain)

Get To Know Khadija ‘Bunny’ Shaw

QUESTIONS-RÉPONSES

Comment as-tu commencé à jouer au football ?

Quand j'étais petite, je voyais toujours les garçons jouer au foot dans la rue, et j'étais curieuse de savoir ce que ce sport avait de si spécial. Un jour, j'ai demandé à mon père de m'acheter un ballon sans que ma mère le sache. Je cachais le ballon dès qu'elle approchait. Quand elle partait, je le sortais de sa cachette et je jouais très souvent avec. J'ai fini par dire à ma mère : « Maman, tu sais que j'adore ce sport et que je voudrais vraiment y jouer. » Elle m'a rappelé qu'ici [en Jamaïque], il n'y avait aucune opportunité dans ce milieu. Alors je lui ai répondu : « Maman, on ne sait jamais, peut-être que je peux faire changer les choses. » Quand j'ai reçu une bourse universitaire pour mon poste dans l'équipe de Jamaïque, elle a compris que j'avais raison.

Comment le football a-t-il évolué en Jamaïque ? Quelles sont les réactions quand tu rentres chez toi ?

Pour la dernière étape des qualifications, certains gamins de ma communauté sont venus au match : des filles et des garçons passionnés de football qui voulaient voir ce que ça fait de jouer au plus haut niveau. Après notre victoire au championnat, nous sommes allées leur parler. On voyait un large sourire illuminer leur visage, ils étaient ravis. Ils nous ont enlacées et nous on dit : « Vous nous rendez tellement fiers. Continuez à faire ce que vous faites parce que ça nous inspire tous. » Notre qualification pour la France est une étape de plus vers la transformation du football et du sport en Jamaïque.

Que représente pour toi la qualification de la Jamaïque pour ce tournoi ?

Pour moi, c'est un rêve devenu réalité. Cette qualification permet d'ouvrir les yeux de la Jamaïque mais aussi de tous les Caribéens, parce que si nous pouvons le faire, d'autres pays en sont capables aussi. La situation ne peut que s'améliorer, car lorsqu'on participe à ce tournoi, on gagne en expérience et en visibilité. On me demande souvent comment j'ai réagi au moment de la qualification. En vérité, je n'ai pas les mots. Je me suis simplement agenouillée sur le terrain et je me suis dit : « Qu'est-ce qui se passe ? Qu'est-ce que j'ai fait ? ». Maintenant je peux m'en vanter et en parler tous les jours pour le restant de ma vie !

As-tu le sentiment que ton rôle dans le sport a contribué à faire tomber les barrières pour les générations futures ?

Si on regarde mon parcours et où j'en suis aujourd'hui, je pense que les plus jeunes peuvent constater que malgré les nombreuses épreuves que j'ai traversées, je suis parvenue à accomplir beaucoup. C'est facile de parler encore et toujours, mais ce qui compte finalement, c'est ce que l'on fait. Ce que j'ai accompli, je le dois à beaucoup de travail, de persévérance et de sacrifices. Je pense que c'est l'un des principaux aspects qui pourraient changer dans le milieu du sport féminin.

Get To Know Khadija ‘Bunny’ Shaw

POUR TOUT SAVOIR SUR LE FOOTBALL, TÉLÉCHARGEZ LA NIKE APP

Suivez vos équipes et joueuses préférées sur la Nike App durant la compétition internationale qui se déroulera en France cet été.