Passer au contenu. (Appuyer sur Entrée)
20 % de remise supplémentaire sur les articles en promotion

Réservé aux Membres Nike. Utilisez le code SPRING21 lors du paiement.* Voir *En savoir plus

Coaching

Ce que signifie vraiment « être à l'écoute de son corps »

Ce n’est pas une autre de ces expressions fantaisistes et vides de sens. C'est un moyen légitime de s'entraîner et de récupérer plus intelligemment, et cela s'apprend. Vous pouvez d'ailleurs vous y mettre dès aujourd'hui.

Ce que les entraîneurs veulent dire quand ils disent « Écoutez votre corps »

Vous vous demandez quel poids mettre sur la barre d'haltères, si c'est le bon jour pour enfin tenter un poirier ou quand votre genou douloureux sera prêt pour un run. Vous posez la question à votre coach, à votre professeur de yoga ou à votre physiothérapeute, et il répond invariablement : « soyez à l'écoute de votre corps ».

Cette expression peut sembler évasive, sauf lorsque vous savez ce qu'elle signifie réellement. Selon Alex Silver-Fagan, professeure de yoga et coach Nike, être à l'écoute de son corps consiste à établir le lien entre corps et esprit pour guider votre mouvement afin d'en bénéficier au niveau physique mais aussi au niveau émotionnel.

Tout cela vous paraît un peu saugrenu ? Et pourtant, c'est basé sur des faits scientifiques. En effet, votre cerveau garde une trace des signaux internes de votre corps, comme les informations sensorielles liées à un rythme cardiaque accéléré, une raideur musculaire, la nécessité de boire ou de manger, et les utilise pour estimer son état. Ce processus est appelé intéroception. « Une meilleure intéroception permet à une personne d'être plus en phase avec son corps, car elle devient plus consciente de ces signaux, explique Jonathan Gibson, docteur en psychologie et maître de conférences à la South Dakota School of Mines and Technology. Les personnes qui y sont davantage sensibles ont tendance à éprouver un plus grand bien-être mental, émotionnel et social, probablement parce qu'avec cette conscience, elles sont mieux armées pour donner régulièrement à leur esprit et à leur corps ce dont ils ont besoin », précise Jonathan Gibson. Des études ont également lié cette aptitude à de meilleures performances sportives, pour la même raison.

Atteindre cet état de conscience vous semble plus facile à dire qu'à faire ? Vous avez raison, car les obstacles sont nombreux. « Nous ne sommes pas aussi intuitifs que par le passé, explique Alex Silver-Fagan. De nos jours, il y a tellement de sources qui vous disent quoi faire et que ressentir que votre voix intérieure, celle qui reflète la connexion entre le corps et l'esprit, peut avoir du mal à se faire entendre », explique-t-elle. Les réseaux sociaux y sont pour quelque chose, mais également vos amis, votre famille, votre partenaire et même les actualités, qui peuvent tous interférer avec votre voix intérieure.

« Une meilleure intéroception permet à une personne d'être plus en phase avec son corps, car elle devient plus consciente de ces signaux. »

Jonathan Gibson
Docteur en psychologie et maître de conférence

Mais écouter votre corps, ou, comme dirait un chercheur, « améliorer votre intéroception » est une technique que vous pouvez travailler, en commençant par ces astuces.

Ce que les entraîneurs veulent dire quand ils disent « Écoutez votre corps »
  1. Commencez par vous ancrer au sol.
    Pour que votre esprit puisse entendre ce que dit votre corps, vous devez apaiser votre cerveau. Cela nécessite d'être en pleine conscience, ou de vivre l'instant présent, ce qui est beaucoup plus facile à faire tout au long de la journée si vous commencez dès le réveil, explique Alex Silver-Fagan. Avant même de se lever, elle recommande de s'asseoir sur le bord du lit, les pieds à plat sur le sol. Imaginez que vous traversez le sol jusqu'à un étage inférieur, puis un autre jusqu'à ce que vous atteigniez la Terre, dit-elle. (Si vous êtes au rez-de-chaussée, faites comme s'il y avait quelques étages en dessous de vous.) Cet exercice d'ancrage méditatif vous aide à vous « recentrer » sur vous-même afin d'assourdir le bruit environnant et d'être vraiment dans le moment, et donc plus à l'écoute de vos besoins.
  2. Puis respirez.
    Après cet ancrage ou dès que vous avez le temps, asseyez-vous sur votre lit ou sur une chaise pendant cinq à dix minutes et contrôlez votre respiration, en concentrant votre attention sur votre poitrine ou sur votre ventre, poursuit Jonathan Gibson. Cela « renforce et reconditionne votre cerveau afin de le pousser à exploiter les signaux intéroceptifs pour une meilleure prise de conscience », et plus vous pratiquez, meilleurs seront les résultats.

    Pour stimuler votre pleine conscience pendant que vous faites cela, répétez un mantra dans votre tête. « Je travaille en harmonie, je suis exactement là où je dois être », précise Alex Silver-Fagan. « On pourrait également dire : "Je suis présente ici, dans mon corps", ou exprimer de la gratitude pour un autre jour vécu », ajoute-t-elle. Ce processus peut vous aider à être présent dans l'instant lorsque des sensations physiques et mentales (anxiété, fléchisseurs de hanches raides) apparaissent, ce qui vous donne l'opportunité de les explorer. Vos conclusions vous mèneront peut-être à remplacer votre tasse de café habituelle par un verre d'eau pour vous sentir plus équilibré et moins nerveux, ou vous renoncerez à l'entraînement HIIT que vous aviez prévu au profit d'une séance d'étirements ou d'une longue marche.
  3. Suivez votre instinct.
    Votre esprit peut vous inciter à en faire trop (un problème courant chez ceux qui veulent toujours se surpasser) ou à abandonner trop vite (notamment lorsque vous êtes tendu ou fatigué), explique Sue Falsone, spécialiste clinique en physiothérapie du sport et membre du Nike Performance Council, experte en récupération. Pour atteindre le bon équilibre, elle recommande, tout comme Alex Silver-Fagan, de commencer par ce qui vous semble naturel, de vérifier ce que vous ressentez en le faisant, puis d'ajuster les choses à partir de là.

    Supposons que vous fassiez une séance d’entraînement et que le coach vous invite à faire une série de pompes. Vous pouvez choisir la version classique, une variante sur les genoux ou des pompes avec les pieds surélevés pour un niveau avancé. Si des pompes normales vous conviennent à ce moment-là, commencez par là, explique la coach. Mais si vous sentez immédiatement que quelque chose ne va pas (par exemple, si vous remarquez une douleur à l'épaule ou une baisse de forme), faites-les sur les genoux. D'un autre côté, si vous commencez par des pompes normales et que vous sentez que vous pourriez relever un défi encore plus grand, essayez la variante avancée. Ou poursuivez comme vous avez commencé, si l'exercice semble difficile mais faisable.
  4. Écoutez votre cœur, vos poumons et vos muscles…
    Si vous focalisez votre attention sur votre rythme cardiaque chaque fois que vous avez l'impression que votre cœur cogne contre votre poitrine (par exemple, au milieu d'un burpee), vous devriez vraiment commencer à développer votre conscience corporelle, explique Lisa Feldman Barrett, docteure en psychologie et éminente professeure à la Northeastern University, qui a mené des études sur la connexion entre le corps et l'esprit. Les chercheurs pensent que vous concentrer sur les signaux corporels, notamment votre respiration et les sensations dans vos muscles et vos articulations, pendant un exercice exigeant pourrait vous aider à mieux prendre conscience de ces signaux dans des exercices moins intenses, explique-t-elle.

    Si vous avez besoin d'aide pour commencer, utilisez un moniteur de rythme cardiaque. Comprendre le travail de votre cœur pendant un exercice peut vous aider à déterminer si vous devez, par exemple, réduire de quelques kilomètres votre run ou ajouter un quatrième set à votre circuit de renforcement musculaire, explique Sue Falsone. Vous prendrez ainsi l'habitude d'utiliser votre rythme cardiaque pour déterminer si vous devez vous arrêter ou au contraire continuer, jusqu'à ce que cela devienne intuitif et que vous puissiez vous mettre en phase avec vos besoins corporels sans assistance technologique, précise-t-elle.
  5. Conservez une trace écrite.
    À mesure que vous devenez plus à l'écoute de votre corps, vous pouvez commencer à noter ce que vous ressentez en temps réel. Par exemple, lorsque vous réalisez un premier entraînement cardio après des semaines de repos ou que pendant quelques jours, vous vous êtes levé de votre chaise de bureau toutes les heures pour bouger. De cette façon, vous pouvez non seulement commencer à écouter votre corps, mais aussi en tirer des leçons, explique Alex Silver-Fagan. Vous vous rendrez peut-être compte que lorsque vous courez trois jours de suite, vous progressez moins vite dans une séance de yoga Vinyasa, et déciderez de vous concentrer plutôt sur des enchaînements réparateurs. Ou peut-être que vous adopterez un mode de récupération plus actif parce que vous avez remarqué qu'en passant la journée sur votre canapé après une séance d’entraînement difficile, vous ressentez des courbatures. Vous ne vous contentez plus d'écouter, vous avez entamé une conversation avec votre corps, explique la coach, et, qui plus est, une conversation productive.

    Désormais, la prochaine fois que quelqu'un vous dira « soyez à l'écoute de votre corps », au lieu de vous sentir perdu ou embêté, vous pourrez sourire et répondre fièrement : « je le suis déjà ».

Rédaction : Caitlin Carlson
Illustrations : Gracia Lam

Ce que les entraîneurs veulent dire quand ils disent « Écoutez votre corps »

Allez toujours plus loin

Pour découvrir plus de conseils d'experts sur la récupération, ainsi que des recommandations sur l'état d'esprit, les exercices, la nutrition et le sommeil, consultez l'application Nike Training Club.

Allez toujours plus loin

Pour découvrir plus de conseils d'experts sur la récupération, ainsi que des recommandations sur l'état d'esprit, les exercices, la nutrition et le sommeil, consultez l'application Nike Training Club.

Articles associés

4 astuces pour s'entraîner avec une bande de résistance

Coaching

Bienvenue dans la bande

3 signes qui montrent que vous devriez vous lever plus tôt

Coaching

Trois signes qui montrent que vous devriez vous lever plus tôt

Comment commencer ou recommencer une routine bien-être

Coaching

Reprendre le chemin du bien-être

Manger des œufs est-il sain ?

Coaching

Les œufs sont-ils vraiment des aliments sains ?

Ai-je besoin de consommer plus de fer ?

Coaching

Le méga-minéral qui vous fait peut-être défaut